Articles

Le projet marocain TVI : nouvelles du terrain

Par Martine Jaudeau , le 23 juillet 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le projet TVI s’est fait connaître en février 2001 par Ahmed LABLIDI et Mustapha ABBASSI formateurs à Rabat au Maroc. Il a pour objectif d’améliorer la qualité de l’enseignement et réduire les déperditions scolaires, d’améliorer les profils des enseignants du premier cycle de l’enseignement fondamental par l’acquisition de nouvelles compétences pour de nouveaux rôles.

Les moyens qu’il a envisagé :

  • la mise en place d’un dispositif souple de formation à distance basé sur l’utilisation des NTIC dans un nouvel environnement de formation.
  • l’adoption de trois modalités de formation: présentiel , à distance et autoformation
  • la mise en place de plusieurs sites d’apprentissage (4 provinces) équipés de matériel pédagogique, informatique et médiatique permettant aux formés de recevoir des émissions du centre de présentation (Rabat), d’interagir, d’assurer des liaisons entre les apprenants et les formateurs, de consulter les ressources éducatives disponibles sur site et à distance (base de données, Internet …)

Depuis, un séminaire a été organisé au centre de présentation à Rabat, animé par un professeur de l’université de Mons- Hainaut (Belgique), au profit de l’équipe pédagogique TVI, et auquel ont participé les représentants des différentes directions concernées du Ministère de l’Education Nationale. L’objet du séminaire : design pédagogique dans une formation à distance afin de permettre à l’équipe de poursuivre la production des modules de formation continue à distance.

Une commission conjointe (UNESCO- UIT :UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS) a travaillé sur les perspectives et les orientations du projet, défini le dispositif technologique, discuté avec l’équipe de l’état d’avancement du travail pédagogique ,et de la stratégie de formation de l’équipe

Une mission a été organisée dans les délégations (académies) abritant des sites d’apprentissage. Quatre équipes de trois formateurs se sont déplacées sur place avec ces objectifs : La communication et l’information :

  • présenter le projet aux acteurs et aux responsables locaux ( délégué - chefs de services -inspecteurs- directeurs- instituteurs.)
  • présenter le programme de formation (objectifs, contenu, structure, orientations pédagogiques). La collecte d’information et de données relatives aux sites concernés pour les exploiter dans une perspective organisationnelle et administrative.

Dans le cadre d’un projet TVI/EMP ( télévision interactive et éducation en matière de population) organisé conjointement par le Ministère de l’Education Nationale et le FNUAP, un certain nombre de modules sont en cours d’élaboration.

L’équipe TVI travaille sur les modules suivants :

  • Communication et animation de groupe
  • Soutien pédagogique
  • Projet pédagogique

Elle prévoie aussi et en parallèle, la révision et la réactualisation du dossier descriptif du programme de FAD, et ce, en fonction des recommandations des consultants, des résultats des missions dans les sites et des observations émanant des directions du Ministère de l’Education Nationale. La procédure administrative concernant la sélection des tuteurs locaux est en cours. L’UNESCO et L’UIT sont en train de finaliser la stratégie prévoyant la nouvelle structure médiatique (mise en place des média et des moyens de communication), et les orientations pédagogiques organisationnelles du travail.

Ses difficultés et besoins présents :

  • la documentation pose un problème non négligeable surtout qu’il s’agit d’un domaine nouveau et en évolution permanente (NTICE)
  • la formation reçue par l’équipe reste jusqu’à présent incomplète. Les compétences nécessaires à l’introduction des NTIC et à l’élaboration des modules sont encore insuffisantes ( design médiatique).
  • Les responsables et les partenaires du projet n’ont pas encore trouvé un expert permanent en éducation à distance par les NTIC maîtrisant à la fois l’arabe et le français (un oiseau rare ?) pour encadrer l’équipe sur place.
  • L’équipe a toujours exprimé le souhait de visiter un centre de formation à distance utilisant les NTIC (stages en situation.).

Pour en savoir plus sur l’évolution de ce projet : Mustapha Abbassi et Ahmed LABLIDI

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné