Articles

Un outil de programmation afin de stimuler la création artistique

Un projet belge vise à susciter des élans artistiques chez les adolescents en usant d'un logiciel de programmation open source

Par Alexandre Roberge , le 04 mai 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 04 juin 2014

La programmation a souvent l'air, aux yeux des profanes, d'être une longue série de ligne de codes au sens impénétrable. Pourtant, cette programmation est responsable de tout ce qui se passe : les actions possibles, les conséquences et les visuels d'un programme. Les programmeurs connaissent la valeur de la codification et les potentiels bogues qui peuvent être rencontrés si leur travail est bâclé.

Conséquemment, si le code peut former des mondes virtuels gigantesques, n'est-ce pas logique qu'il puisse devenir un langage qui permette de développer sa créativité? C'est du moins ce que croit numediart, l'Institut pour le New Media Art Technology de l'Université de Mons en Belgique.

Depuis 2011-2012, sa branche «Créactifs» présentent des ateliers aux étudiants en art où ceux-ci doivent se servir de technologies (ordinateur, consoles de jeux, etc.) pour créer des oeuvres. En 2012, toutefois, l'institution a voulu rejoindre un public plus large en proposant des ateliers pour les élèves du secondaire.

La même année, numediart a participé à un concours appelé Creative People où les participants devaient mettre en œuvre des concepts formant ou sensibilisant le public en général à la créativité et l'innovation. Leur projet, CyberPack, a été retenu. Celui-ci vise à stimuler la création des adolescents par le biais d'une application de programmation gratuite et libre : Processing.

Déjà usé par des artistes numériques partout dans le monde, le programme permet de concevoir des graphiques, des figures géométriques, des animations, de visualiser des données, de générer des sons, etc. Un logiciel qui possède donc les capacités de susciter la flamme créative chez les plus jeunes. Sans compter que le langage utilisé par Processing est un peu plus simple que le JavaScript, ce qui rend l'apprentissage moins ardu.

Les enseignants francophones peuvent ainsi télécharger gratuitement la mallette pédagogique qui comprend un document où sont proposés plus de 10 projets stimulants à faire avec ses élèves. D'ailleurs, le site officiel donne un aperçu de ce que seront les activités en question. De plus, le manuel d'instructions en français de Processing est inclus pour que le professeur (ou l'étudiant) se familiarise avec l'interface et le langage de ce logiciel de programmation.

Qui plus est, numediart travaille en ce moment à l'élaboration d'une plateforme d'apprentissage en ligne qui utiliseraient les réseaux sociaux afin que les organismes partagent leurs retours d'expérience, leurs questions et pour y déposer aussi les créations des apprenants ou des vidéos de démonstration de manipulations ou d'exercices possibles avec Processing. D'ailleurs, comme ils l'indiquent dans leur document de présentation, les créateurs de Cyberpack désirent ardemment des rétroactions de professeurs pour améliorer le projet.

Il y a donc de quoi réellement intéresser les enseignants du secondaire en Belgique et un peu partout dans la francophonie afin de stimuler la flamme créatrice des adolescents. En espérant que le projet continue de s'enrichir et que la plateforme annoncée soit bientôt mise en ligne.

Références :

Cyberpack. Consulté le 1er mai 2014. http://cyberpack.numediart.org/.

numediart. Consulté le 1er mai 2014. http://www.numediart.org/.

Processing.org. Consulté le 1er mai 2014. http://www.processing.org/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné