Articles

Les FabLabs, pour réintégrer l'innovation dans les environnements de production

Les fablabs redéfinissent les paradigmes économiques à travers le partage d'idées

Par Élodie Lestonat , le 19 mai 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 18 juin 2014

Face aux mutations de l’économie et à l’accélération des nouvelles technologies, de nouveaux modèles entrepreneuriaux se dessinent et modifient la vision traditionnelle des activités et des secteurs économiques.

 Les Fablabs, laboratoires des représentations numériques

« FabLab », « Hackershop », ou autres « Makerspaces » sont des espaces  qui permettent le développement d’idées et leur prototypage dans des lieux dédiés à cette fonction, sortes de laboratoires donnant accès à des outils de fabrication numérique à ceux qui le souhaitent.

Afin de pouvoir se targuer d’être un fablab, l’espace devra cependant respecter la charte mise en place par le MIT (Massachussetts Institute of Technology), prestigieuse université des Etats-Unis qui a développé ce concept. Les Fablabs font ainsi naître et vivre de nombreux projets en mettant à disposition des outils tels que les imprimantes 3D pour les plus connus ou encore des applications permettant des prototypages 3D. Francine Clément, rédactrice de Thot Cursus nous propose à travers son article très documenté sur les FabLabs, un panorama d’expériences et de projets supportés par ces nouveaux laboratoires d’innovations.

 Les FabLabs, des espaces ouverts et collaboratifs

La nouveauté des FabLabs réside certes dans la mise à disposition d’outils de fabrication numérique d'un large public mais aussi et surtout dans le partage d’idées. Selon le concept du FabLab, l’inventeur reste propriétaire du procédé et du design utilisé. Cependant il doit rendre visible l’objet à la communauté, qui pourra ainsi apprendre de cette réalisation et du partage d'expérience.

Le FabLab est donc une entité qui donne du souffle à une idée en germe et mobilise un ensemble de compétences et d’outils afin de faire aboutir le projet au prototypage. Il n’est pas voué à une activité commerciale en lui-même mais il permet l’incubation de projets qui prendront leur envol dans un autre cadre. C’est donc bien un lieu propice à l’éclosion de nouveaux esprits entrepreneuriaux.

Les FabLabs, un nouvel enjeu stratégique pour l’entreprise

Mobiliser innovation et créativité intéresse sérieusement les entreprises, suffisamment en tout cas pour développer leurs propres FabLabs. Pour preuve Ford (automobile) a mis en place son propre FabLab en partenariat avec Techlab. Il réunit à la fois les salariés de l’entreprise et des cerveaux bricoleurs externes. En France, Systra (transports publics) a ouvert « la Fabrique », suivi par Snecma (motoriste aéronautique et spatial), Renault (automobile) a développé un "creativ people lab" et Seb (électroménager) s'est rapproché des étudiants de l'Em Lyon et de Centrale Lyon. Même l'agroalimentaire s'y met, comme le montre l'exemple de Poult (biscuits commercialisés sous les marques de distributeurs-MDD).

Les FabLabs permettent aux esprits créatifs et ingénieux de l’entreprise de prototyper leurs idées et de proposer des solutions innovantes. Cette formidable pépinière d’idées attire l’attention des groupes mais aussi des PME qui cherchent à en tirer profit afin de dynamiser leur activité de recherche et développement et accélérer mise au point de process, produits et services.

De leur côté ces dernières tirent parti de la réflexion qui peut aussi être menée par des cerveaux extérieurs libérés de toute contrainte et influence organisationnelle.

 Comment organiser ces FabLabs ?

Les possibilités sont diverses :

  • L’entreprise peut créer son propre espace mais elle peut aussi recourir à des agences de conseil, spécialisées dans l’innovation collective. Ainsi, l’agence Nod-A propose à la fois une expertise sur ce mode de fonctionnement et un FabLab mobile.
  • Des sessions définies en termes de temps et de participants permettent de coupler brainstorming, tests, prototypage dans un esprit favorable à l’émulation et à la collaboration. Ces ateliers sont aussi une nouvelle alternative à la gestion de projets car ils s’intègrent parfaitement à la recherche de réduction des délais. Les sessions « sprint » ont d’ailleurs aussi été utilisées par Systra.
  • Ces ateliers sont aussi déclinés sous la forme de workshops. Renault et Orange se lancent sur ce nouveau mode de R&D.

 

 Les FabLabs, un nouveau paradigme intégré par les pouvoirs publics

Ces initiatives sont largement soutenues par les pouvoirs publics qui y voient de nouvelles potentialités de développement économique.

Fleur Pellerin, ancienne ministre des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique a impulsé un appel à projet en 2013 qui a provoqué le dépôt de plus de 150 dossiers par des entreprises, des associations, des collectivités territoriales, des établissements publics et des écoles. 14 projets ont été retenus en 2014. Cette stratégie gouvernementale devrait à terme favoriser une nouvelle dynamique économique en France et ouvrir la voie à une nouvelle forme d’entrepreneuriat.

Mais ce mouvement ne se limite pas à la France. D'autres pays se lancent dans cette aventure. En Afrique, le Burkina-Faso compte bien sur ses cerveaux pour donner un coup d'accélérateur à son économie. Ces nouveaux terrains d'expérimentation méritent donc toute notre attention.

Et l'on se prend à rêver de FabLabs pour l'éducation et la formation... Les "camps" (MOOCcamp, Barcamp...) jouent déjà ce rôle d'incubateurs et de mise en synergie des idées. Mais les FabLabs de production de dispositifs éducatifs, affranchis des routines habituelles et intégrés à de solides environnements favorisant l'innovation, restent à inventer.

Illustration

 Matt Cottam / Foter / Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0)

Références

Clément, Francine. "Tout ce qu'il faut savoir sur les fablabs." Thot Cursus. Date de publication 18 mai 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/18267/tout-faut-savoir-sur-les-fablabs/.

APCE. 3Les FabLabs, un vivier de création d'entrerprises ?" - APCE, agence pour la création d'entreprises. Date de publication 15 février 2014. http://www.apce.com/cid143672/les-fablabs-vivier-creation-entreprises.html.

Barbeaux, Aurélie. "Insuffler un esprit "makers" dans l’entreprise." usinenouvelle.com. Date de publication 01 mai 2014. http://www.usinenouvelle.com/article/insuffler-un-esprit-makers-dans-l-entreprise.N258482.

Brunet, Bernard. "Un lieu pour le Ouaga Lab présenté par BernardBrunet — KissKissBankBank." KissKissBankBank. Date de publication mai 2014. http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/un-lieu-pour-le-ouaga-lab.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné