Articles

Se former à l’enseignement : professeurs, vous n’êtes pas seuls

Les effets d’un programme de perfectionnement sur l’enseignement et l’auto-efficacité des nouveaux professeurs

Par Denys Lamontagne , le 09 juin 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 20 août 2014

Le Collège Durham, collège polyvalent d’arts appliqués et de technologie établi à Oshawa en Ontario, a prévu que sa clientèle passerait de 5 000 à 10 000 étudiants en 5 ans. Ce qui signifiait l’embauche de nouveaux professeurs à un rythme sans précédent.  Comme la réputation du collège tient à l’efficacité de ses enseignants et à la qualité de l’expérience des étudiants, ces éléments deviennent des enjeux prioritaires.

Aussi le collège a t-il décidé de rendre obligatoire un programme de perfectionnement de corps professoral pour tous ses nouveaux professeurs…  et d’évaluer son impact par une étude.

On peut évidemment penser qu’à la fois ceux qui ont mené l’étude et les professeurs qui y ont participé n’allaient pas se montrer très critiques, ce qui semble le cas, mais étant donné la nature des questions qui ont été posées, ce qui en ressort semble tout de même intéressant.

Des effets

  • La participation au programme de formation s’est traduite par des niveaux de confiance accrus déclarés par les professeurs quant à leur aptitude à bien enseigner et à leur aptitude à participer activement aux équipes de programme, aux activités départementales et aux comités de collège.
     
  • La participation au programme a également eu pour effet d’appuyer et de renforcer une approche pédagogique centrée sur l’étudiant, peu importe que l’enseignant adhérait ou non à une telle approche avant de participer au programme;
     
  • Les données qualitatives ont également révélé une forte appréciation de la communauté de pratique émergente encouragée par la participation au programme.

Ce denier point parait particulièrement important puisque la participation des professeurs à une communauté de pratique caractérise la plupart des institutions d’enseignement les plus performantes. Mais on ne peut pas dissocier cet élément des deux autres : des personnes qui se sentent plus compétentes et assurées partagent plus facilement leurs pratiques et leurs difficultés, des personnes qui ont des bases communes peuvent échanger plus facilement.

Il ne reste qu’à confirmer la valeur de cette étude avec les cohortes suivantes et avec un nombre plus important de participants.


Télécharger :

Les effets d’un programme obligatoire de perfectionnement du corps professoral sur l’enseignement et l’auto-efficacité des nouveaux professeurs. - Rodgers, R., J. Christie, et M. Wideman. 2014 -  Toronto, Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur
http://www.heqco.ca/SiteCollectionDocuments/Durham%20Required%20Faculty%20Dev%20FR.pdf - 370 k - 36 pages.

Référé par la Veille CPU

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné