Articles

Un blogue pour réveiller les belles endormies

Portrait #3 : Rachel Menyuk et Cecilia Peterson, Collections Blog

Par Francine Clément , le 17 juin 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 18 mai 2016

Capture D'écran, Collections Blog

 

Série de rencontres avec des acteurs de la muséologie 2.0 dans des institutions muséales de Washington, notamment dans les musées nationaux de la Smithsonian Institution. Ces rencontres ont pour but de dresser un portrait actuel, sinon exhaustif, du travail qu'effectuent les responsables des projets numériques dans le développement, la gestion ou la production de ces projets de muséologie virtuelle. On peut en lire davantage sur la genèse de la recherche dans cet article, publié en décembre 2013 sur le blogue Smithsonian 2.0.


*****

Portrait #3 : Rachel Menyuk et Cecilia Peterson, Smithsonian Collections Blog

Rachel Menyuk et Cecilia Peterson (ci-contre) sont les deux coordonnatrices du Collections Blog, à la Smithsonian Institution. À deux, elles assurent la gestion de cette publication en ligne et y rédigent des articles, avec une équipe provenant d’une dizaine de services d’archives et de bibliothèques.

Tout musée est victime de la richesse de ses collections : comment les faire connaître ? Comment valoriser ce qui dort dans la pénombre des salles à l'hygrométrie soigneusement contrôlée mais que personne ou presque ne vient jamais admirer ?

Clairement, le blogue s'est avéré être le média parfait pour donner accès à du matériel d’archives qui ne trouverait sans doute pas son public autrement, disent les deux éditrices, malgré l’immense intérêt qu’il peut représenter pour le grand public et les chercheurs. Chacune dans son unité institutionnelle respective, Cecilia Peterson au Center for Folklife and Cultural Heritage et Rachel Menyuk aux archives du National Museum of American Indian, elles travaillent, avec leur équipe de collaborateurs, à mettre en lumière et à dépoussiérer ces collections méconnues.

 

Exhumer les pépites dormant dans des collections infinies

Getting the collections in your living room, tel est le but, souligne R. Menyuk. C’est à la suite du lancement en ligne de l’immense Collections Search Center (banque de données centrale de la Smithsonian ou CSC), qui regroupe plus de 8 millions d’enregistrements, et pour aider à le faire connaître, que le Collections Blog est né il y a quatre ans. Chaque article illustré porte sur des documents d’archives précis et comporte des hyperliens vers ces documents dans le CSC afin d’encourager les visiteurs en ligne à y poursuivre leurs recherches.

Et les responsables de départements adorent. Au fil des ans, le blogue est devenu un espace collaboratif : les publications y sont planifiées et on peut bénéficier du travail régulier d’une équipe de rédacteurs. Les rédactrices sollicitent parfois des stagiaires et des rédacteurs issus des différents départements, notamment lorsqu'elle publient des dossiers thématiques.

 

À long terme

Un nombre de vues peu élevé sur des articles récents ne signifie pas que personne ne les lira et qu’ils ne seront pas utilisés. De nombreuses consultations du blogue sont faites à partir de recherches sur Google, sur des sujets traités dans les articles plus anciens et des nouveaux commentaires apparaissent sur des articles publiés par exemple il y a trois ans. Il s'agit donc d'une fréquentation de longue traîne, peu sensible à l'actualité. Certains artefacts sont là depuis plus de 100 ans, ils peuvent bien attendre quelques mois de plus que l'on vienne les réveiller en cliquant sur l'adresse d'une page web !

Les coordonnatrices aimeraient consacrer plus de temps à la gestion et à la rédaction du blogue, qui ne représente qu'une partie de leurs tâches, tout comme à l’animation de la page Facebook où se retrouvent les différentes communautés. Elles pourraient ainsi mieux orienter ces dernières vers les ressources innombrables de la banque de données, comme le fait par exemple le NMAI pour rejoindre les membres des communautés autochtones, mentionne Rachel Menyuk. 

La promotion du Collections Blog est un véritable défi. Alors que la plupart des instances de la Smithsonian ont une présence importante dans les médias sociaux, ce n’est pas le cas pour ce blogue, sur lequel sont pourtant publiés deux nouveaux articles chaque semaine. Les coordonnatrices en font la promotion sur leurs comptes personnels, et le nombre de consultations fait des bonds importants lorsqu’un autre musée ou service de l’institution  en mentionne le contenu sur ses différentes plateformes.

 

La vie du blogue au jour le jour

Les coordonnatrices peuvent compter sur l’aide du service informatique pour rendre la publication efficace et attrayante. Heureusement, mentionne Peterson. Le Collections Blog est réalisé sur la plateforme Blogger, contrairement à la plupart des autres blogues de la Smithsonian qui le sont sur Wordpress, Typepad ou sur des systèmes de gestion de contenu locaux. Il a été question de faire migrer le blogue sur une autre plateforme, à cause de difficultés de mise en page des articles et de problèmes d’intégration des textes et des photographies sur Blogger, mais trop de contenus auraient été perdus lors du transfert, par exemple les hyperliens et les commentaires. 

Au niveau de l'édition des articles, tout se passe en famille : les rédacteurs entrent eux-mêmes leurs textes, généralement courts, et les photographies de leurs collections, directement sur Blogger, et s’occupent de la révision scientifique du contenu. Les deux coordonnatrices sont, elles, responsables de la mise en page et de la révision des textes au niveau de la grammaire et de l’orthographe.  Elles s’occupent également de la gestion des commentaires et des suivis à réaliser. Il y a surtout beaucoup  de spam à supprimer, souligne Peterson, mais des commentaires de lecteurs qui ont par exemple reconnu leurs grands-parents dans un article arrivent parfois comme des cadeaux.

 

Apprendre en faisant, pour partager

Comme c'est encore souvent le cas, les deux responsables du projet n'avaient pas reçu de formation spécifique sur la gestion de contenus en ligne avant de se lancer. Pendant leurs études (notamment en anthropologie et en bibliothéconomie), elles ont comme de nombreux jeunes touché, en autodidactes, à la publication en ligne et à la programmation, ce qui leur a bien servi par la suite. Elles s’inspirent surtout des nombreux autres blogues de la Smithsonian, très réussis visuellement, pas nécessairement fancy, dit-elle, mais, pour certains d’entre eux, très populaires et très lus. Elles donnent en exemple The Bigger Picture, le blogue des Archives institutionnelles et Oh say can you see? celui du National Museum of American History. Peterson essaie de reconnaître ce qui fonctionne pour ceux-ci et d’adopter un ton semblable, qui facilite l’approche pour tous les publics. Et bien sûr, par dessus tout, elles apprennent en faisant !

Cecilia Peterson souhaiterait se consacrer de plus en plus à ces initiatives d’ouverture vers le public, et souhaite que le Collections Blog devienne un produit unique et reconnaissable, consulté par davantage de lecteurs. Pour Rachel Menyuk, ce blog est un des rares espaces où elle peut parler de son travail et le rendre public rapidement, dans la grande institution et sa lourde structure. Cette présence dans les médias sociaux ne fera que croître, dit-elle, et ne peut qu’être bénéfique pour l'appréciation et l'enrichissement de ces archives dont trop peu de personnes connaissaient l’existence.


Sources

Entrevue avec Rachel Menyuk (Archives NMAI) et Cecilia Peterson (Smithsonian Center for Folklife and Cultural Heritage), mars 2014.

Smithsonian Collections Blog Highlighting the hidden treasures from over 2 million collections : http://si-siris.blogspot.ca/

Smithsonian Center for Folklife and Cultural Heritage : http://www.folklife.si.edu/archive

Archives NMAI : http://nmai.si.edu/explore/collections/archive/

Page Facebook Rinzler Ralph Rinzler Folklife Archives, Smithsonian Institution : https://www.facebook.com/rinzlerarchives

Smithsonian Collections Search Center (CSC): http://collections.si.edu/search/

Blogue The Bigger Picture (Smithsonian Institution Archives) : http://www.siarchives.si.edu/blog

Blogue Oh Say Can You See? NMAH : http://blog.americanhistory.si.edu/

Photographie : Rachel Menyuk et Cecilia Peterson par Francine Clément (CC BY-NC-ND 4.0)

Captures d'écran : Smithsonian Collections Blogs

Remerciements à Nancy Proctor, responsable des projets mobiles à la Smithsonian Institution au moment des rencontres, et à Valeria Gasparotti, stagiaire, Initiatives et stratégies mobiles, d’avoir grandement facilité l’organisation des entrevues.

Merci à Cégep International, pour l’aide financière accordée à cette recherche et aux responsables des projets numériques qui ont donné de leur temps et participé aux rencontres ; leurs propos, livrés dans le cadre de cette recherche, repris dans la présente série, l’ont été à titre personnel et n’engagent qu’eux seuls.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné