Articles

Sénégal : un site Internet pour la préparation aux examens scolaires.

Par Louis-Martin Essono , le 09 décembre 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les avancées de l’Etat sénégalais relativement aux TIC sont réelles. Il est aussi vrai que de nombreux pays du Nord sollicitent ce pays pour la coopération universitaire à distance. Un site existe sur lequel les élèves des classes d’examen pourront désormais compter comme un outil de taille.

Il s’agit du site dénommé Examen.sn. Ce site a été mis en place par un groupe de professeurs sénégalais formés sur place et initié par FFI, le Fonds Francophone des Inforoutes de l’ AIF, l’Agence Internationale de la Francophonie. Ce programme est exécuté par le RESAFAD Réseau Africain de Formation à Distance, un consortium financé par la coopération française pour venir en appui à l’enseignement en Afrique et qui anime et pilote l’agréable site Edusud.

Ce programme, connu au Sénégal sous le sigle de SUMEF, est en fait la dénomination de Supports Médiatisés pour l’Éducation et la Formation. Il seconde la Direction sénégalaise de l’Enseignement Secondaire Moyen Général pour aider les élèves des classes de troisièmes et terminales à préparer les examens et concours.

Le site Examen.sn regroupe des exercices corrigés et classés par thèmes, des conseils d’orientation et plusieurs autres outils pédagogiques qui peuvent intéresser les élèves en classe d’examens.

La mise en place de ce système fait également pendant à une large tradition sénégalaise de la coopération. L’université de Rouen est ici impliquée avec la présence de J. Wallet, pour qui , l’utilisation des technologies est essentielle pour les enseignants dans la préparation de leurs cours et la consultation de sites pédagogiques. Il prévient cependant que du point de vue des élèves, l’utilisation des technologies ne devra en aucun cas augmenter les coûts des systèmes éducatifs et que l’Afrique entre pas dans cette logique. Là où existent des machines et une connexion, il est bon d’ouvrir les élèves au monde. Mais les lycées ne doivent pas devenir des cybercafés, a déclaré M. Wallet dans un entretien au journal Le Soleil.

Le développement des TICE est une preuve qu’elles sont un bon outil pour la documentation. Quant à leur insertion dans le cadre de la formation à distance, il importe de séparer l’accès aux contenus, de l’accès à des dispositifs qui permettent aux étudiants d’avoir une certification après une évaluation. La certification demeurant un instrument fort pour la survie des institutions de formation à distance.

La vulgarisation et la mise en œuvre réelle des TICE constitue pour les officiels sénégalais le début d’une nouvelle génération de sites qui vont bientôt être mis en place. Les enseignements en présentiel s’effectuent-ils concomitamment avec ceux de la formation à distance ? Les mêmes apprenants participent-ils aux deux modes d’enseignement ? à quel prix ? Les contenus des cours concernent les classes scientifiques.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné