Articles

Gabon : la radio privée se lance dans la formation à distance des jeunes

Par Louis-Martin Essono , le 27 mai 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

On l’appelle là-bas à Libreville,

la voix des jeunes Gabonais

. Un de ses animateurs l’avait présentée à Yaoundé lors de l’atelier sur les radios numériques. Radio de proximité, cette jeune radio, pleine de bonnes intentions se veut la radio de l’éducation à Libreville. Une radio qui se confectionne spécifiquement par et pour les jeunes. Leur radio est pour un moyen efficace d’expression et de responsabilisation.

Selon Afrik.com qui diffuse la nouvelle, Radio Emergence existe depuis septembre 1999, avec l’aide du gouvernement canadien et le soutien de l’Unesco. Mais, le ministère gabonais de l’Education du Gabon a offert le studio qu’il détenait via son département "radio scolaire", ce qui a permis de diminuer les coûts. Depuis, une quarantaine de jeunes âgés de 15 à 25 ans y travaille régulièrement, tous très enthousiastes.

Encouragé, ce ministère de l’Education coopère avec l’Institut pédagogique national et l’ Unesco pour que, dans chaque école de Libreville, soit installé un club EMP (Education en Matière de Population). Des clubs que Radio Emergence doit contribuer à créer et développer. L’opération s’étendra par la suite dans le reste du pays. Grâce à la coopération française et à l’Unesco notamment, des spécialistes tentent d’installer un réseau numérique de formation à distance, à la fois grâce à l’inforoute et à la radio rurale. Radio Emergence sert d’ailleurs de radio-pilote pour évaluer le potentiel technique et social d’une telle radio éducative à l’échelle d’un pays.

Plus qu’une bonne méthode pour éduquer gratuitement (ou presque), Radio Emergence doit aussi être un moyen d’expression pour les jeunes Gabonais, qui n’en disposaient pas jusque là dans leur pays. Elle touche un public-cible de 200 000 élèves du secondaire provenant de tous les établissements de Libreville, et de 3 000 enseignants. C’est un vrai " plus " pour les élèves, qui ont là un moyen de développer leur sens critique, leur sens de l’initiative, de la responsabilité, en plus d’accroître leurs connaissances.

A l’antenne, environ 40% des émissions sont consacrées à l’éducation. Par exemple, l’émission "un pays, une histoire" doit faire découvrir un pays de par son histoire, ses peuples, sa géographie, ses potentialités économiques. Pour le reste, 20% des programmes sont consacrés à des reportages d’information, 20% aux variétés, et 20% à la culture, avec, entre autres, l’émission "Poésie et théâtre" qui fait découvrir aux jeunes Gabonais la littérature de leur propre pays. Vous pouvez, au Gabon, écouter Radio Emergence à Libreville sur 91.6 FM

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné