Articles

Les Défis Internet : une nouvelle session désormais en ligne

Par Louis-Martin Essono , le 18 octobre 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

On se souvient que l’année dernière, Thot avait relayé l’annonce du concours relatif aux défis Internet qu’organise annuellement l’ Académie de Versailles dont on connaît l’engagement pour la pédagogie des langues par Internet. Ce concours, intitulé Les Défis Internet Langues , est présenté comme un concours polyglotte multimédia qui se déroule sur la toile. Sa caractéristique essentielle est qu’il est conçu par des élèves pour des élèves. Six langues européennes sont aujourd’hui associées à cette troisième édition pour l’année scolaire 2002-2003 : l’allemand, l’anglais, l’espagnol, le français langue étrangère, l’italien et le portugais.

Le français y est impliqué de manière particulière puisque c’est sous un de ses statuts qui sera impliqué cette année. Le français langue maternelle est donc exclu. Tout comme est oublié le français langue seconde. Seul est retenu le français langue étrangère. Ces trois statuts sont diversement compris selon qu’on se trouve au Nord ou dans les pays francophones du Sud. Le concept de langue seconde disparaît de plus en plus et concerne cependant l’ensemble des pays francophones au Sud du Sahara.

Le français y est fréquemment parlé et " bien " maîtrisé après les langues maternelles africaines. Mais avec les nouvelles générations, les langues maternelles se meurent au profit du français qui devient pour ces générations la langue maternelle dont le statut, la compétence et la performance n’ont rien à voir à voir avec le français langue maternelle dans son acception courante.

Le FLE, enfin, est le statut des élèves pour qui le français arrive, dans sa pratique linguistique, en 3ème ou 4ème position. Les élèves parlent déjà une autre langue étrangère qui est leur langue seconde.

Les Défis Internet Langues proposent des questionnaires de différents niveaux qui s’échelonnent du primaire au niveau bac. L’intérêt de cette compétition est double : il s’agit d’abord de permettre aux enseignants de disposer d’un "produit clés-en-main" pour introduire facilement les TICE dans leurs cours et ensuite d’entraîner les élèves à la compréhension de textes avec la lecture de documents authentiques dans un cadre à la fois distrayant et motivant tout en favorisant leur autonomie.

Si vous comprendre pourquoi et comment prendre part à cette concurrence des ou en langues, cliquez sans hésiter au lien qui précède. L’ Académie de Versaillesoffre un ensemble Défis dont les modalités de participation obligent les concurrents à s’inscrire

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné