Articles

"Hygienosia" questionné*

Par Thot , le 24 octobre 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Suite à l’article " Hygiène sur toute la ligne", Thot a demandé à Marie Carmen Hurard chef de projet Hygienosia de bien vouloir répondre à nos questions. Thot : Pourquoi avoir fait le choix du « tout en ligne » alors que les ressources pédagogiques sont destinées à être imprimables ? Une version cédérom n’aurait-elle pas suffit ?

Marie Carmen Hurard

: Les ressources pédagogiques imprimables sont les documents qui doivent être complétés par les apprenants ou conservés comme « témoins » de la formation une fois que l’écran est éteint. Le contenu des cours, ce qui doit être retenu, est en ligne sous la forme de petits modules construits en 1 écran principal et des écrans secondaires, très complets, agrémentés de photos ou schémas utiles à la compréhension et renvoyant à des sites officiels ou de référence. Les mettre à disposition uniquement en ligne tient à leur mise à jour très régulière en fonction de l’actualité réglementaire ou médicale. Si des personnes souhaitent absolument les imprimer elles peuvent le faire mais perdent tout l’intérêt de cet apprentissage rafraîchi en permanence. Thot : Quelles sont les dynamiques coopératives entre établissements ?

MC H

: Les « correspondants de la formation » se retrouvent par trois fois au cours des huit mois que dure la formation et, ainsi, se connaissent bien. Ils peuvent ensuite correspondre par le biais de la messagerie qui leur est réservée sur la plate-forme. Ces échanges sont très importants car sur l’hygiène ils ont habituellement affaire à des collègues qui travaillent en milieu hospitalier. Or, la spécificité des maisons de retraite est réelle et, par cette formation, ils peuvent échanger avec des collègues infirmiers au aide soignants confrontés aux mêmes problèmes qu’eux. Les relations commencées au cours de la formation se poursuivent par la suite sur d’autres sujets. Les établissements mutualistes en cours de formation actuellement, par exemple, sont liés par la mise en oeuvre de la démarche qualité dans leurs structures. La formation Hygienosia est un des aspects de l’amélioration de la qualité des soins. Thot : Pourquoi ne pas avoir choisi d’utiliser la fonctionnalité « forum » de Ganesha alors que le dispositif insiste sur les notions d’échanges ?

MC H

: Au forum, nous avons préféré la messagerie. Par la messagerie, les correspondants peuvent poser des questions et il leur est répondu une fois par semaine, le vendredi en début d’après midi par un médecin ou un infirmier hygiénistes. Cette réponse peut être adressée à tous si elle est d’intérêt général. Elle est réfléchie et validée de la même façon que les contenus de la formation. Les correspondants peuvent s’adresser des messages nominativement sans que cela concerne les tuteurs. Les contenus de ces messages sont libres et non validés dans leurs contenus. Il nous semble que le forum, qui permet d’échanger entre apprenants, demande à être modéré : ce qui s’y dit est connu des tuteurs et appelle des commentaires ou parfois un désaveu. Le temps passé par l’enseignant pour modérer l’activité d’échanges du forum nous a semblé trop important pour le résultat attendu. Thot : Quelles sont les difficultés rencontrées (tant sur un aspect pédagogique, financier qu’organisationnel) et les points d’évolutions envisagés ?

MC H

: Le bilan de cette formation s’avère très positif puisqu’elle n’enregistre aucune défection en cours de route malgré sa durée sur plusieurs mois. Ce type de dispositif est exigent. Il est adapté à des établissements très structurés et dont le travail fait déjà l’objet d’une bonne organisation. Enfin, la collaboration étroite entre correspondant et direction est seul garant du transfert durable des connaissances au reste de l’équipe. Du point de vue de l’organisation et pour améliorer l’offre, nous pensons possible de proposer

  • pour le même public, une formation plus courte en 10 séances au lieu de 16,
  • pour un public plus averti, cadre ou référent en hygiène, un niveau 2 intégrant des questions d’organisation de la lutte contre les infections nosocomiales en 10 séances en travail individuel.

Nous recherchons, en priorité, des groupements d’employeurs, ou des regroupements géographiques d’établissements désireux de faire progresser collectivement leur personnel. Financièrement, cette formation a un coût semblable à une formation traditionnelle et n’engendre pas de frais de déplacement ni de départ des personnels pour des journées. Pour un tarif semblable, elle apporte, en plus, en fin de formation une véritable évaluation des acquis de la formation.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné