Articles

La magie, un art bientôt open source?

Un magicien affirme être open source. Qu'est-ce que cela veut dire et peut-on être entièrement ouvert quand on parle d'illusion?

Par Alexandre Roberge , le 14 juillet 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 01 octobre 2014

La tradition dans l'univers de la magie est à peu près l'inverse de la philosophie code ouvert (open source). En effet, les magiciens gardent jalousement leurs truquages, ne les partageant qu'à de rares occasions avec leurs confrères. Il s'agit donc d'un univers hermétique qui veut le demeurer. Normal puisque l'idée est de vendre du rêve et si le truc est révélé, le prestidigitateur devient simplement un manipulateur hors pair.

Mais si le secret est bon dans la magie traditionnelle, en est-elle autant dans celle de la techno-illusion? La techno-quoi ? direz-vous. La techno-illusion est une branche, plutôt récente, de la magie qui use des technologies modernes pour créer des tours de passe-passe. Un des représentants les plus connus de cette branche Marco Tempest, magicien suisse vivant à New York, qui a fait sensation il y a quelques années à la conférence TED en présentant les possibilités de la technologie dans la magie.

En effet, les outils et technologies numériques pourraient mettre à mal l'illusionisme. Un individu peut désormais filmer un prestidigitateur et jouer la vidéo au ralenti pour comprendre les gestes rapides à l'origine de l'illusion. Marco Tempest, lui, préfère utiliser les téléphones et les tablettes pour brouiller la frontière entre réalité et illusion. Ainsi, sans cacher qu'il use d'informatique ou de projection, il suscite tout de même des questionnements chez le public qui se demande ce qui est du domaine de la manipulation électronique et ce qui relève de l'illusion pure. Pour renforcer encore son côté "magicien geek", Marco Tempest affirme depuis des années qu'il est open source.

Révéler les trucs sans heurter sa carrière

Que veut-il dire, par "open source" ? Simplement, qu'il n'a pas de problème, de temps à autre, à montrer comment il exécute un tour. Par exemple, cette vidéo sur son compte YouTube sur un numéro qui concerne un parapluie qui a la fâcheuse tendance à changer de taille :

Ici, la manipulation est classique et pourtant, le fait d'user du téléphone intelligent la rend plus difficile à déceler. Celui qui se dit magicien  du numérique travaille sans cesse à utiliser les dernières technologies pour corser les tours traditionnels. Marco Tempest a même travaillé sur un logiciel gratuit pour les iPhone appelé Multivid qui permet de créer des projections vidéos sur différents appareils en même temps. Une façon d'encourager ses collègues prestidigitateurs à se servir des téléphones intelligents dans leurs numéros ou spectacles.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Mais attention toutefois, monsieur Tempest n'est pas parfait dans sa démarche. Certes, il se permet de révéler les dessous de certains tours; il n'en reste pas moins qu'il ne donne pas accès à la totalité de son répertoire. D'ailleurs, sur son site Internet, une phrase figure sur la page où est présentée sa magie : « Please remember Marco's magic are his own creations and are not in the public domain. » Traduction : "s'il vous plaît, souvenez-vous que les tours de Marco sont ses propres créations et ne relèvent pas du domaine public". Du coup, Marco Tempest exagère un peu quand il affirme être un magicien open source... Comme les autres illusionnistes souhaitant vivre de leur art, il laisse encore planer du mystère et affirme sa propriété sur ses tours.

La magie ne peut sans doute pas être entièrement open source afin que les professionnels puissent en vivre. Toutefois, Marco Tempest a montré qu'il était possible de révéler des trucs de temps à autre sans briser sa carrière et même de proposer des outils technologiques aux autres prestidigitateurs pour faciliter la création de tours. En fait, l'homme ira même plus loin en apportant de la haute technologie dans sa magie...

Illustration : Stokkete, shutterstock

Références :

Burton, Charlie. "Marco Tempest makes open-source magic for the 21st century (Wired UK)." Wired UK. Dernière mise à jour : 3 janvier 2012. http://www.wired.co.uk/magazine/archive/2012/01/play/digital-magician.

Framablog. "La libre magie de Marco Tempest." Dernière mise à jour : 5 octobre 2012. http://www.framablog.org/index.php/post/2012/10/06/magie-libre-marco-tempest.

Magician Marco Tempest - Technoillusionist. Consulté le 10 juillet 2014. http://www.marcotempest.com/screen/PublicPortalV3.

TED. "Marco Tempest: Augmented reality, techno-magic." Dernière mise à jour : Juillet 2011. http://www.ted.com/talks/marco_tempest_the_augmented_reality_of_techno_magic.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné