Articles

Procéder de l’élémentaire à l’élaboré plutôt que l’inverse***

Par Martine Jaudeau , le 13 décembre 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

«

De manière générale, l’enseignement doit procéder de l’élémentaire à l’élaboré plutôt que l’inverse. Il faut cesser de prétendre que l’élève est capable de «construire» seul ses savoirs ou d’analyser d’emblée des situations complexes pour en tirer des éléments particuliers utilisables.

Il faut au contraire mettre les élèves en situation d’appréhender des notions fondamentales à partir de la culture et du savoir tels qu’ils ont été patiemment construits et reconstruits au cours des siècles - sans oublier néanmoins de leur laisser une marge d’initiative, de réflexion et d’exploration.

L’initiation aux sciences de la matière doit être repensée (en coordination avec l’enseignement du calcul, de la géométrie, du raisonnement et de la modélisation mathématique), de façon que l’approche expérimentale, qui est nécessaire, soit ordonnée et conduise à une conceptualisation.

».

Au sommaire de cet essai publié dans Les Cahiers du débat de la Fondation pour l’innovation politique "Les savoirs fondamentaux au service de l’avenir scientifique et technique : comment les réenseigner" (pdf) par Roger BALIAN, Jean-Michel BISMUT, Alain CONNES, Jean-Pierre DEMAILLY, Laurent LAFFORGUE, Pierre LELONG et Jean-Pierre SERRE :

  1. Les raisons de notre profond attachement à l’École
  2. Une accumulation de signaux inquiétants
  3. Les principes d’une reconquête
  4. L’enseignement le plus fondamental
  5. Autres enseignements importants
  6. L’enseignement des sciences
    • Enseignement du calcul à l’école primaire
    • L’enseignement des mathématiques au collège
    • Dans quel état d’esprit faut-il enseigner ?
    • Enseignement des sciences - lien avec les mathématiques
    • Instruments de calcul et utilisation des nouvelles technologies
    • Les activités scientifiques en dehors de la classe
  7. La situation de l’enseignement supérieur
  8. La formation des enseignants
    • Formation initiale des enseignants
    • Formation permanente
  9. Conclusion
  10. Références documentaires
  11. Annexes
  12. Extraits d’ouvrages, témoignages et statistiques

Intéressant de mettre ces propos en relation avec les résultats du Rapport du programme PISA de l’OCDE: une enquête auprès de 250 000 élèves de 41 pays. Précédemment classée en tête, la Finlande améliore encore ses résultats alors que l’écart entre les pays se creuse.

Le secret du système éducatif finlandais pour obtenir le meilleur taux de réussite scolaire est expliqué dans une courte vidéo tirée du journal télévisé 12-14 de France 3 du 7 décembre 2004. Les enseignants finlandais utilisent en classe les cartes heuristiques, ou cartes mentales ou "mind mapping" pour avoir ce taux de réussite scolaire le plus élevé.

Le site Pétillant est une ressource particulièrement riche sur ce domaine. Une méthode de découverte des faits et d’organisation des idées pour mieux apprendre.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné