Articles

L’utilisation exemplaire des Tic en classe : des stratégies diverses et des points communs

Par Denys Lamontagne , le 14 décembre 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 16 septembre 2015

Cette étude de Carole Raby analyse le cheminement qui a mené des enseignants du primaire à une utilisation exemplaire des technologies de l’information et de la communication (TIC) en classe.

L’étude examine comment et pourquoi certains enseignants réussissent à intégrer les TIC dans leur classe, alors qu’une grande majorité d’enseignants, placés dans un contexte similaire, ne les utilisent pas ou ne les utilisent qu’occasionnellement et superficiellement.

Sept enseignants

L’étude passe en détail les caractéristiques personnelles de chaque enseignant, le contexte technologique et d’enseignement dans lequel il travaille, son utilisation des TIC, les avantages pédagogiques qu’il leur attribue, sa perception de ses compétences technologiques, les événements marquants de son parcours, les difficultés qu’il a rencontrées, comment il les a surmontées, de même que les stratégies qu’il a employées pour développer ses habiletés technologiques.

On a ainsi découvert que les enseignants n’empruntent pas tous le même parcours pour devenir des utilisateurs importants des TIC à l’école.

Les analyses comparatives ont aussi permis de comprendre qu’un seul facteur ne peut, à lui seul, expliquer le développement de cette utilisation importante des TIC chez les enseignants.

Parmi les facteurs les plus déterminants :

  • les enseignants ne sont pas novices ni en enseignement, ni en intégration des TIC
  • ils sont très impliqués dans leur école et engagés dans leur formation continue.
  • ils utilisent de nombreuses stratégies (en moyenne plus de huit différentes) pour développer leurs compétences technologiques
  • ils investissent beaucoup de temps personnel et professionnel à l’intégration des TIC
  • ils croient dans l’importance des TIC et dans leur pertinence pédagogique.
  • ils voient les TIC comme un outil qui possède de nombreux avantages pédagogiques
  • ils n’utilisent pas de matériel pédagogique spécifique, mais misent plutôt sur l’approche par projets combinée à d’autres méthodes d’enseignement (ateliers, tableau de programmation, plan de travail, etc.).
  • ils ont tous adopté préalablement l’intégration des TIC, ou ils ont développé tôt dans leur parcours, une approche pédagogique ou un type de gestion de classe qui leur a permis d’intégrer facilement les TIC à leur enseignement.
  • ils ont bénéficié de formations
  • ils ont accès à des équipements adéquats en classe
  • ils bénéficient d’un soutien important qui a facilité et possiblement accéléré leur processus d’intégration des TIC.
  • ils ont développé autour d’eux un réseau de collaboration ou de soutien formé non seulement d’enseignants, mais aussi de personnes-ressources


Le soutien de la direction

Si ces enseignants ont bénéficié d’un important appui institutionnel, seule une enseignante a été stimulée et soutenue dans son intégration des TIC par une direction qui a assumé un leadership au niveau technologique.

Les autres ont été soutenus dans leurs initiatives par une direction d’école qui croyait en eux et en l’importance des TIC, qui soutenait leurs idées et leurs projets et qui leur faisait confiance,

même si elle n’avait pas nécessairement une grande connaissance technologique.

En d’autres termes, la volonté institutionnelle est plus importante que la technique....

Pour le document complet : «Analyse du cheminement qui a mené des enseignants du primaire à développer une utilisation exemplaire des technologies de l’information et de la communication en classe.» par Carole Raby, 2004

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné