Articles

Publié le 03 janvier 2005 Mis à jour le 29 septembre 2020

Cameroun : le désenclavement numérique de l’Afrique prend source à Yaoundé

Le Campus numérique de Yaoundé était particulièrement frébrile en ce mois de saison sèche. Malgré une rare discrétion médiatique, plusieurs réunions internationales impliquant les nouvelles tecnologies s’y succédaient avec une rare frénésie. Concomittament à Sidanet et à une réunion des personnels de l’Agence universitaire de la francophonie, le Ministère français des Affaires Etrangères regroupait à Yaoundé, 13 pays constituant le socle d’une très grande ambition numérique.

Il s’agissait des premières rencontres des formateurs de l’ Aden. Ce projet qui ouvre pourtant bien d’espoir à l’épanouissement numérique de l’Afrique ne semble pas avoir déçu. Peu connu du grand public, il vise à accompagner le développement et l’usage des TIC en Afrique par la création d’un réseau de points d’accès publics à Internet.

En deux jours, les représentants de 13 pays ont été informés de l’essentiel du projet de son programme et surtout du rôle des acteurs de terrain que doivent être les Africains eux-mêmes. La partie la plus intéressante de la rencontre a concerné les ateliers sur la formation technique et les fonctionnalité du site Africaden.net.

Tout en louant les actions entreprises de concert avec les pays africains pour leur développement numérique, il est apparu que l’émiettement de telles actions par différents pays brise la cohérence des opérations aux effets peu visibles. Les très louables ambitions de l’ Aden devraient ainsi profiter à l’ensemble des populations gérées par la société civile encore mal définie dans certains pays où leur légalité pose de nombreux problèmes. Comment réaliser confidentiellement les nobles objectifs visant l’équipement et la connexion des lieux, la formation des équipes, l’appui à la production locale de contenus et d’applications informatiques si, précisément la société civile à laquelle il s’adresse en premier lieu n’est pas représentative ?

Il est question, par conséquent d’atteindre ces objectifs en sachant focaliser les ressources humaines comme le souhaite l’objectif poursuivi par la formation des formateurs. Cette ambition est difficile et la connaissance sociologique du terrain s’avère indispensable en amont de toute opération en direction des bénéficiaires. Cette conditionnalité prédisposera alors à rendre opérationnel et efficace le vrai accès public à Internet.


Mots-clés: Désenclavement Numérique Coopération Française Campus Réunions Yaoundé Saison sèche

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !