Articles

La formation en ligne comme propulseur marketing dans l’industrie du cosmétique

Par Denys Lamontagne , le 18 janvier 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 01 avril 2019

L’Oréal, Lancôme, Garnier, Maybeline, Bourjois, Dior et d’autres utilisent ce principe marketing de base : la participation dans une promotion est le premier engagement du futur consommateur.

Ainsi, si on amène quelqu’un à participer à une activité en rapport avec un produit, ne serait-ce qu’en fredonnant une chanson ou en donnant son avis, un premier contact sera établi, contact qui servira de porte d’entrée par la suite, une forme de sensibilisation.

L’engagement du client potentiel lors d’une formation est d'autant plus efficace sur le plan marketing que l’effort fourni par le client est grand. Il n’est donc pas surprenant que les grandes marques investissent le champ de la formation en ligne avec toute l’esthétique qu’on leur connaît.

Vous trouverez sous ce lien six entreprises qui proposent leurs formations et leurs outils en ligne. En plus des vidéos, utilisés par la majorité d'entre elles, plusieurs intègrent des simulateurs, certains forts bien faits, où l’on peut même mettre sa propre photo comme modèle; d’autres présentent leurs conseils, étape par étape.

Rien qu'en France, il existe plusieurs centaines de fabricants de cosmétiques; si la plupart présentent leurs produits en détail, il semble que l’étape suivante dans la bataille des parts de marché sur Internet soit d’enseigner la manière d'utiliser les produits.

Les investissements des grandes marques dans la formation en ligne des utilisateurs montrent à la fois :

  • comment elle mettent à profit leurs créateurs et leurs modèles,
  • comment elles travaillent en plusieurs langues,
  • comment elles assurent l’ergonomie de leurs sites, pourtant riches et complexes,
  • comment elles animent leur domaine en ajoutant régulièrement des éléments,
  • comment elles fidélisent leur clientèle, sans pour autant les importuner,
  • comment elles intègrent toutes leurs activités sur différents médias, jusqu’au iPhone.

La recherche du profit est un moteur puissant, mais encore plus que le profit, la survie dans une monde hyper compétitif pousse toutes ces entreprises à oser ce que bien des institutions rêvent de faire.

Appliqué aux institutions d’enseignement, dont la plupart couvrent plusieurs dizaines de domaines de connaissance, le défi est de taille; en développant une stratégie institutionnelle, il est cependant possible d’aménager leur territoire internet en un tout cohérent et utile à tous les niveaux, y compris en considérant la future carrière de leurs étudiants, qui continueront éventuellement à les alimenter en revenus dans la mesure où une offre de formation continue leur sera proposée, pour eux spécifiquement.

Comme les entreprises, les institutions d'enseignement possèdent toutes en leurs murs des professionnels compétents qui n'attendent que d'être mis en valeur; elles ont accès aux plus récentes technologies, elles maîtrisent pour la plupart l'ergonomie de leurs sites, elles ont du contenu pour animer tous les départements, elles renouvellent leur clientèle à tous les trois ou quatre ans et peuvent profiter d'un immense bassin d'anciens étudiants...

Peut-être peuvent elles apporter un plus grand soin à leur image ? Les entreprises de cosmétiques peuvent les inspirer !

L'art du maquillage, selon les entreprises de cosmétique

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné