Articles

Les 10 mythes de l’apprentissage de la lecture - Les pendules à l’heure

Par Denys Lamontagne , le 13 janvier 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le Southwest Educational Development Laboratory (SEDL, Texas, États-Unis) travaille avec les écoles et les communautés éducatives depuis des années. Dédié à l’amélioration pédagogique et à l’équité en éducation, ce laboratoire porte une attention particulière aux institutions en difficulté.

Sébastien Wren, un associé du SEDL, oeuvre à l’amélioration des écoles sous-performantes. Il est également l’auteur de « The Cognitive Foundations of Learning to Read: A Framework.»

Nous vous recommandons de prendre connaissance du détail de son document « Dix mythes de l’apprentissage de la lecture». Le tout est bien documenté et nuancé.

En résumé, voici les 10 mythes :

  • Mythe 1: Apprendre à lire est un processus naturel.
  • Mythe 2: Les enfants apprendront éventuellement à lire si on leur donne suffisamment de temps.
  • Mythe 3: Les programmes de lectures sont «des réussites».
  • Mythe 4: Nous enseignons mieux à lire aux enfants qu’avant.
  • Mythe 5: La lecture aisée implique l’utilisation d’indices syntaxiques et sémantiques pour deviner les mots, et les bons lecteurs font plusieurs «erreurs» quand ils lisent de vrais textes.
  • Mythe 6: Les recherches peuvent être utilisées pour supporter vos croyances, quelles qu’elles soient.
  • Mythe 7: L’attention aux phonèmes est une conséquence - pas une cause - de l’apprentissage de la lecture.
  • Mythe 8: Certaines personnes sont seulement génétiquement «dyslexiques».
  • Mythe 9: Le tutorat à court-terme pour les lecteurs en difficulté peut les aider à rejoindre leurs pairs, et ensuite les gains seront soutenus.
  • Mythe 10: Si c’est dans le curriculum à voir, les enfants vont l’apprendre, et un curriculum balancé (entre différentes activités d’apprentissage de la lecture) est idéal.

Le détail et les explications sur chacun de ces mythes sont inspirants, spécialement en regard des démarches d’apprentissage de la lecture et de l’apprentissage en général.

Dix mythes de l’apprentissage de la lecture

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné