Articles

Le Dakota du Nord met en garde contre les fabriques à diplômes

Par Thot , le 19 janvier 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le corps législatif du Dakota du Nord étudie en ce moment un projet de loi qui transformerait en délit le fait d’obtenir un emploi, une place dans un établissement scolaire ou tout autre avantage personnel à l’aide d’un diplôme émis par une fabrique à diplômes.

Sont définies comme des fabriques à diplômes des organisations qui accordent des diplômes mais qui ne sont pas accréditées par une agence reconnue du ministère américain de l’Éducation ou par un ministère équivalent en dehors du territoire des États-Unis.

Lors d’une rencontre du comité législatif, un interlocuteur a cité en exemple Concordia College and University, un établissement situé dans les Caraïbes, Ce dernier accorde des diplômes à partir du vécu personnel des individus, et ce, moyennant une somme de 599 $ pour un baccalauréat, de 699 $ pour le grade de maîtrise et 1099 $ pour celui de doctorat. Tout cela sans l’obligation de s’inscrire à des cours ou de passer des examens. On peut lire sur le site Web de l’établissement que la plupart des diplômes sont émis à l’intérieur d’un délai de douze heures.

Ce projet de loi du Dakota du Nord a été mis de l’avant par la représentante d’État RaeAnn G. Kelsch, laquelle a déclaré que celui-ci avait pour but, tout au moins, de faire prendre conscience aux gens de l’existence de ses fabriques à diplômes.

L’article au complet

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné