Articles

Le «pertinage» et les Google jockeys : mettre à contribution les bavardages des étudiants***

Par Thot , le 05 septembre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Participation

Imaginez dépanner un conférencier en lui passant une référence qui l’aiderait à répondre à une question difficile. Votre contribution serait appréciée.

Imaginez aussi un professeur confronté à la preuve d’une ineptie qu’il aurait déclaré, ou un étudiant «largué» qui pourrait s’adresser à un autre pour demander une explication sans avoir à déranger toute la classe.

Imaginez l’effet d’un auditeur mandaté à alimenter un tableau par les résultats de ses recherches dans Internet, en relation avec les propos du professeur ou du conférencier. Vous pourriez supposer, avec raison, que la dynamique de la présentation en serait transformée.

Toutes ces possibilités de participation sont maintenant accessibles avec la prolifération des outils interconnectés dans les classes.

Pertinage

Le «pertinage» (backchannel) (bavardage pertinent) est un concept né du comportement des auditeurs ou étudiants branchés qui s’échangent des messages durant une présentation. Comme les discussions sont le plus souvent en rapport avec ce qui se dit en avant, certains chercheurs se sont demandés comment exploiter positivement ce phénomène dans l’enseignement.

Plusieurs expérimentations ont lieu et différentes formules sont proposées. L’idée est de créer un espace intermédiaire entre «parler derrière le prof» et «parler devant la classe». Si le phénomène est discipliné, sa pertinence est indéniable et peut être très enrichissante, à la fois en termes de participation et de contenu. Il est évident qu’à la fois les rôles du professeur et des étudiants en sont transformés.

Ainsi, on propose

  • l’affichage public de chats au devant de la classe, dont l’un pour les commentaires, un autre pour les questions; on parlera alors de «Front Channel», sorte d’exutoire au meilleur du «backchannel»;  
  • l’ajout d’un «Google Jockey», qui alimente de liens pertinents la présentation, lui même alimenté par le pertinage de l’auditoire;  
  • un pont de contrôle ou de concentration des communications, selon la taille de classe.

Il va de soi que l’utilisation de ces pratiques est une habileté apprise, non-spontanée. Les expérimentateurs observent qu’à la fois les professeurs et les étudiants peuvent apprécier et aussi être déstabilisés.

Tout le domaine est en pleine effervescence...

Pour plus d’informations : « Backchannel» dans Wikipedia; de là vous trouverez plusieurs liens intéressants.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné