Articles

Le tutorat à distance pour compenser le manque de professeurs et profiter de la manne***

Par Denys Lamontagne , le 24 juillet 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

- Autour de 40 % des étudiants américains échouent aux tests de mathématiques.

- Les États-Unis auron besoin d’environ 1 million de professeurs dans les prochaines années.

- Selon le «No Child Left Behind Act», les écoles américaines doivent rencontrer à 100 % les objectifs d’aisance dans toutes les matières et ce d’ici 2014, sous peine de sanctions financières et autres.

Ces trois éléments stimulent la recherche de solutions éducatives, dont fait partie le tutorat à distance dans les matières critiques.

Le tutorat privé représente une industrie de 8 milliards par année, en croissance de 12 % par année et dont une valeur de 3 milliards en tutorat sont effectués par Internet.

Ainsi deux compagnies indiennes (Inde) offrent des services de tutorat à plus de 1200 étudiants américains et ce nombre croît rapidement, d’autant plus que le service est souvent imparti par des compagnies de tutorat américaines qui profitent ainsi d’un avantage concurrentiel appréciable au niveau du coût.

Le tutorat se fait par audio, vidéo, texte et tableau blanc et colle aux programmes américains et ce de la première année jusqu’à l’université.

On peut parier que la situation ne sera pas tellement différente sous peu dans la plupart des pays occidentaux.

Si l’offre de tutorat à distance est déjà bien développée ( voir le répertoire Thot), rien ne nous assure d’être à l’abri d’une offre plus concurrente en termes de coût et de qualité.

Par ailleurs, en raison de du même «No Child Left Behind Act», les écoles peu performantes aux prises avec des étudiants difficiles ont l’obligation de prendre entente avec des firmes de tutorat... un marché de deux milliards et une croissance soutenue des services de tutorat : entre 900 et 2 500 $ par année sont offerts, par étudiant. Comme la demande dépasse l’offre, le développement est accéléré. Des écoles s’organisent entre elles et les États offrent de plus en plus de choix aux parents...

Pour les nouvelles au complet :

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné