Articles

Publié le 25 août 2005 Mis à jour le 23 septembre 2020

Côte d’Ivoire : l’ASDL s’infiltre dans les maisons***

Très peu de gens, à la vérité, vous diront ce qu’est l’ASDL. Mais, partout où s’utilise ce système encore très rare et tout nouveau en Afrique noire, la satisfaction est totale, au point que, en dehors des pôles d’actualité que sont la crise politique et le match de football Cameroun-Côte d’Ivoire comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde, la présence de L’ASDL représente le sujet de conversation dans la capitale du pays.

Les lenteurs du système Internet par RTC tend à disparaître de tous les cybercafés, le haut débit et la haute tension se côtoient et s’utilisent abondamment et avec plaisir par les populations abidjanaises. Surtout que cette utilisation s’accompagne de la rapidité, de la fluidité de la connexion et de la très grande baisse des coûts de téléphone que l’usager peut laisser ouvert en permanence pour se servir.

L’ADSL est en effet une technologie numérique de transmission de données préalablement comprimées, pour être ensuite transmises sur le réseau téléphonique classique. Cette opération, capable de mixer le trafic des données, de la voix et de la vidéo sur la partie terminale d’un réseau téléphonique traditionnel, permet ainsi à l’ADSL d’offrir des débits beaucoup plus importants.

Les populations ivoiriennes attendent beaucoup de ce nouveau mode de transmission des données qui représente un moyen efficace de lutter contre la pauvreté. En effet, dans moins de 24 mois, l’Ivoirien pourra, à partir de sa fiche téléphonique fixe, recevoir radio, télé, Internet, appels téléphoniques, et bien d’autres services.

Il faut parier que ces nouveaux atouts dans les communications seront utilisés à bon escient. Que la couverture de tout le territoire sera assurée et que, enfin, tous les enfants recevront non seulement du cinéma, mais aussi des enseignement par la radio ou par la télé. La Côte d’Ivoire avait autrefois connu un sort bien meilleur pour les Technologie éducatives. La formation à distance y a connu de beaux jours et l’Assafad, l’Association africaine francophone de formation à distance y a entrepris de nombreuses actions.

L’arrivée de l’ASDL n’est pas spontanée. On a sans doute pensé au développement des nouvelles méthodologies de l’enseignement de masse, à des coûts très bas et à des conditions plus que favorables. Les structures existantes pourront se développer et s’étendre, pour le plus grand bien de l’alphabétisation, de l’instruction et de l’éducation.


Mots-clés: Asdl Système Satisfaction Vérité gens

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !