Articles

Tutorat en ligne à travers les océans... et à portée de clavier***

Par Martine Jaudeau , le 11 octobre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les services de tutorat en ligne, qui offrent typiquement des avantages de coûts et d’agenda par rapport aux programmes locaux, ont commencé à délocaliser certains de leurs postes.

Alors que certaines compagnies de tutorat en ligne qui oeuvrent sur le marché américain limitent leurs tuteurs aux résidents d’Amérique du Nord, d’autres emploient aujourd’hui des tuteurs en Inde, en Afrique du Sud, aux Philippines et au Chili.

Comme dans d’autres exemples de délocalisations, la motivation première est le coût : Growing Stars, société de tutorat basée en Californie, fait payer $30 l’heure pour les services de tuteurs basés aux Etats-Unis et $20 l’heure pour les tuteurs basés en Inde, qui sont payés l’équivalent de $230 par mois.

Burck Smith, directeur général et co-fondateur de SmarThinking, société de tutorat en ligne basée à Washington, D.C., explique que sa compagnie a vu la demande croître de 50 pour cent ces dernières années, et a signé des contrats avec 20 nouveaux clients, comprenant des lycées et des collèges universitaires, pour des services cet automne.

Les critiques du tutorat en ligne argumentent qu’il y a déjà peu de supervision de tels programmes, ce qui résulte en une qualité controversée, et qu’utiliser des tuteurs de l’étranger rend seulement le monitorat encore plus difficile.

A Tutor Half a World Away, but as Close as a Keyboard , New York Times, 7 septembre 2005 (sur abonnement).

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné