Articles

Foot et finances : un jeu sérieux officialise la relation

Par Alexandre Roberge , le 01 juillet 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 05 juillet 2010

C'est la folie du ballon rond avec la Coupe du Monde de football (soccer pour les Nord-Américains) en Afrique du Sud. Alors que tous les yeux sont tournés vers les stades sud-africains et que les oreilles sont emplies du son des vuvuzelas, la compagnie de carte de crédit Visa en a profité pour lancer un jeu vidéo de soccer.

Pas de quoi en faire un plat, direz-vous. Les simulations de foot en jeu vidéo existent depuis fort longtemps sur les consoles et les ordinateurs. Or, ce jeu est particulier car le sport est un prétexte pour améliorer ses compétences en matière de finances personnelles.

Le football américain comme précurseur

Pour Visa, il s'agit de la deuxième initiative du genre. Le 15 décembre 2009,  le New York State Comptroller Office, en partenariat avec la compagnie de crédit, lançait Financial Football. Ce jeu est conçu pour être utilisé en classe : les élèves se mettent par deux et intègrent leur équipe favorite de la NFL. Pour avancer sur le terrain ou réussir à capter le ballon en défense, ils doivent répondre à des questions sur les finances.

Ce qui pourrait sembler pénible est, au contraire, renforcé par l'impression de jouer un match puisqu'on respecte les règles et qu'on marque des points. Par exemple, l'élève en possession du ballon pourra décider de faire un long placement pour s'approcher de la zone de but mais il sait qu'il aura à répondre à une question difficile. Ça peut valoir le coup, mais il lui est possible, s'il est près des buts, de faire un placement court ou moyen (question facile ou intermédiaire) et de botter le ballon. Comme dans le football américain.

La version pour les jeunes du secondaire est plus facile car ils ont tout leur temps pour répondre, ce qui n'est pas le cas de la version pour les joueurs du college (le college, aux USA, désignant le niveau intermédiaire entre la fin de l'école secondaire et le début du parcours universitaire).

Pour Thomas DiNapoli, le vérificateur financier de l'État de New York, il s'agissait là d'un  manuel ludique pour faire comprendre aux jeunes américains l'importance d'une saine gestion financière. Une copie du jeu a été distribuée dans toutes les écoles de l'État de New York et, grâce à Visa, il a pu être mis en ligne et accessible gratuitement à tous. De plus, le site comporte des fichiers pdf pédagogiques pour les enseignants.

Pour que le monde épargne

Mais la passion du football américain est limitée au territoire nord-américain. Pour viser un public international, la compagnie de crédit s'est alors tourné vers le sport le plus pratiqué dans le monde : le soccer, autrement dit le football tel qu'on l'entend dans le reste du monde. Encore plus facile d'intéresser en cette année de Coupe du Monde. Appliquant les mêmes principes que le Financial Football américain, cette version a été néanmoins améliorée:

  • Beaucoup plus de graphismes et d'immersion: on voit le jeu s'effectuer sous nos yeux et on a même droit à des animations. De plus, toutes les règles du foot y sont (corners, hors-jeu) mais il n'y a pas de fautes possibles.
  • 3 niveaux de difficulté: amateur (de 11 à 14 ans), semi-professionnel (14-18) et classe mondiale (18 ans et plus).
  • On peut jouer seul contre l'ordinateur, ou à deux.
  • Possibilité de jouer en français (du moins, si on opte pour la version canadienne française).

Voilà un élément curieux: pour commencer à jouer, l'utilisateur devra rejoindre une "région" et une langue. Les francophones devront obligatoirement choisir le Canada (pas de région Europe à cette étape !) s'ils veulent jouer dans leur langue. Ensuite, ils  pourront jouer sous les couleurs de leur équipe nationale.

Le choix de la langue de jeu et de l'équipe nationale n'influe pas sur les questions, qui sont majoritairement liées aux produits proposés par la compagnie Visa et, plus largement, permettent de se familiariser avec le vocabulaire bancaire.

Les réponses influent sur le jeu : si vous vous trompez en répondant à une question posée lors d'un tir au but, votre tir sera intercepté par un gardien. Mais si vous réponsez correctement, vous marquerez.

Avant de se lancer dans une partie, il est possible (et même conseillé) de lire les documents sur l'épargne et le crédit qui sont proposés dans une section intitulée "Avant-match". De plus, les enseignants ont accès - comme dans la version foot américain - à des modules de cours utilisables selon les tranches d'âge du jeu.

En testant les deux versions, on se rend compte qu'ils sont similaires en termes de contenu, mais il y a tout de même dans le soccer financier plus de questions concernant l'épargne alors que du côté du football américain, on se penche un peu plus sur le crédit.

Foot et argent font bon ménage, malheureusement...

Utiliser la passion du foot pour faire intégrer aux jeunes des éléments de connaissance sur les produits financiers, qui plus est dans un cadre scolaire, est une stratégie qui heurtera bien des enseignants et des parents, notamment en Europe. C'est sans doute pour cette raison que la région Europe n'est pas proposée en premier choix, et qu'une version spécifique du jeu n'a pas été développée pour ce continent. 

Le pragmatisme nord-américain trouve avec ce jeu une nouvelle illustration : tous les moyens sont bons pour attirer l'attention des jeunes, en particulier sur la question du crédit qui joue un si grand rôle dans les habitudes de consommation aux Etats-Unis. Ce produit relancera très probablement le débat sur les règles d'éthique à mettre en place en matière de jeux sérieux et, plus généralement, de finacement de produits dits pédagogiques par les entreprises. 

Le choix du football comme cheval de Troie pour intéresser les jeunes aux règles de gestion s'avère finalement pertinent, bien qu'amer : le sport étant dévoré par l'argent, les rémunérations des joueurs de foot figurant parmi les plus élevées du monde sportif, on conçoit alors que Visa ait privilégié ce sport pour parler finance...

Soccer financier, version canadienne française

Financial Football, simulation de football américain (en anglais seulement)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné