Articles

Approche genre pour la réduction de la fracture numérique

Par Om El Khir Missaoui , le 07 octobre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 18 novembre 2009

L’approche Genre et développement a vu le jour à la fin des années quatre-vingt, d'abord aux Etats-Unis puis dans les organisations internationales, afin de travailler à la reconnaissance de la contribution des femmes à la société et à l’« empowerment » (accroissement des capacités) de celles-ci à tous les niveaux. Le genre désigne  à la fois :

  • un concept sociologique : le sexe social, les rapports sociaux entre femmes et hommes ;
  • une grille d’analyse, un outil pratique pour agir plus efficacement.

Toutes les politiques actuelles de développement font de la réduction des disparités du genre l'une des stratégies principales pour promouvoir le développement humain durable. L’approche genre implique l’intégration, dès la phase d’élaboration d’une politique ou d’un programme (au niveau national ou sectoriel), d’une analyse de genre permettant d’identifier les différentes situations de départ des hommes et des femmes, ainsi que l’étude des moyens permettant de corriger ces situations tout au long de la politique ou du programme. L’intention est, en d’autres termes, de modifier la «situation de genre» dans le but final de promouvoir l’égalité entre les sexes, avec pour corollaire une augmentation de l’efficacité et de l’impact des politiques et des programmes et la prise en compte non seulement des besoins pratiques des femmes et des filles mais aussi de leurs intérêts stratégiques.

Genre et TIC

Diverses études ont été faites sur les pratiques et les usages réels des TIC par les femmes et les hommes, les opinions, attitudes et perceptions  par rapport à l'(in)appropriation des TIC par les femmes, l'impulsion que la femme peut donner à sa condition à travers l'utilisation des TIC ainsi que les mesures qui seraient les plus appropriées pour permettre aux femmes de bénéficier des apports des TIC en tant que citoyennes à part entière.

La fracture numérique Nord/Sud est trop souvent renforcée par une fracture de genre. Une étude révélatrice de l'état des lieux en Afrique francophone Fracture numérique de genre en Afrique francophone, menée par le réseau genre et TIC (regentic) qui a pour devise Promouvoir l'égalité de genre dans la société de l'information, fait état d'une réalité inquiétante en la matière, avec les entraves que rencontrent les femmes pour bénéficier de la révolution par les TIC. L'indicateur synthétique qui a guidé cette étude s’articule autour des quatre composantes ci-après :

  • la connectivité, qui traduit l’accessibilité et l’accès effectif ;
  • la pertinence des contenus, qui témoigne des dimensions de genre de l’utilisation faite des outils, produits et services de TIC, de la sensibilité aux questions de genre dans les produits de TIC, et de la pertinence des contenus en termes de genre ;
  • les capacités, qui témoigne du substrat de la fracture numérique de genre, en termes d’alphabétisation et de connaissances, ainsi que de sa tendance à se perpétuer, tant dans la société en général que dans le secteur des TIC en particulier ;
  • le contrôle, qui témoigne des disparités de genre en termes de participation à la décision politique, économique, et citoyenne, du degré de préparation pour la prise en compte du genre dans les politiques de TIC, et de la sensibilité des politiques de TIC aux questions de genre.

Reste l'opérationnalisation de l'engagement pour la réalisation de l'objectif d'égalité entre les sexes. Voir par exemple ce Guide pour l'institutionnalisation de l'Approche Genre qui constitue un excellent outil d'assistance aux gestionnaires soucieux de l'évolution des choses. Par ailleurs, une étude récente sur l'interaction femmes et TIC en Tunisie a montré que l'intégration des technologies de la communication dans les milieux éducatif et professionnel a contribué à la réalisation de l'équité dans l'utilisation du web entre les deux sexes, ceci en tenant compte de la discrimination positive  en faveur de la gente féminine qui, même si elle reflète une réalité plutôt conservatrice,  tente au moins de forcer les choses.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné