Articles

L’expérience de la téléprésence à Thot : que du bonheur

Par Denys Lamontagne , le 24 avril 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 02 mars 2010

Depuis plusieurs mois maintenant, la rédaction de Thot travaille de concert au dessus de l’Atlantique.

Les lundi et mardi de chaque semaine, nous passons plusieurs heures par jour en mode «téléprésence», c’est à dire avec la caméra et le son ouverts en permanence sur nos ordinateurs respectifs.

Comme nous avons chacun le haut-débit et un abonnement annuel à iChat, nous profitons d’une transmission stable et de qualité. Mais nous pourrions aussi passer par Skype ou un autre service du même genre.

Un chien jappe à Bordeaux et il résonne dans le bureau à Québec. La souffleuse municipale (à neige) passe dans la rue à Québec et il fait plus frais dans le bureau de Bordeaux.

Productivité

Au delà des anecdotes, ce mode d’opération nous apporte beaucoup d’avantages. Mutuellement nous avons constaté que nous étions plus productifs en mode de téléprésence que seuls.

Comme nous avons déjà travaillé quelques semaines ensemble dans le même bureau, nous pouvons comparer : la téléprésence donne sensiblement la même connivence que lorsque nous étions physiquement présents avec, en prime, la possibilité d’étouffer le son lorsque le téléphone sonne ou de partager des liens et des documents presqu’instantanément.

La téléprésence est aussi nettement plus intéressante que le travail dans deux bureaux contigus, ce que nous avons aussi expérimenté.

Différences

La principale différence avec le fait d’être dans le même espace physique est que nous ne sommes pas l’un derrière l’autre ni même l’un à coté de l’autre mais bien l’un face à l’autre et aucune des réactions de l’autre ne nous échappe : concentration, plaisir, difficulté, frustration, contentement et même absence.

N’allez pas croire que ce soit envahissant, ce n’est pas le cas. Généralement on ne s’échange que des grognements et le cliquetis du clavier. Ce sont les interventions spontanées qui sont intéressantes : j’ai une idée, as-tu vu ça, je pense que, j’ai terminé ça, que penses-tu de, comment traduirais-tu, ... ce genre de commentaires. Comme on voit l’autre, la commmunication est aisée et facile.

Présence

Même avec six heures de décalage horaire, les deux à trois heures que nous passons ensemble à chaque semaine nous permettent de conserver une qualité de rapports à l’intérieur même de notre organisation.

Le fait de pouvoir travailler chacun sur ses propres affaires mais en concertation et en direct constitue un enrichissement mutuel.

Il m’arrive aussi d’utiliser la téléprésence sur des dossiers précis avec d’autres personnes, sur de courtes durées, mais de pouvoir le faire de manière étendue, sans considération aucune de coûts, est définitivement une expérience à encourager.

Pour les travailleurs physiquement isolés avec les technologies, outre les gains de productivité et de qualité, ceux autour du plaisir de vivre et de la joie au travail sont autant sinon plus appréciables.

Quelques technologies :

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné