Articles

Tableau interactif et activités web : outils de créativité pour des classes éveillées

Par Om El Khir Missaoui , le 02 décembre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 12 avril 2012

Il  m’a été donné d’observer à l’école Yamachiche-Saint-Léon au Québec, le fonctionnement  de deux classes du primaire utilisant à plein régime les TIC dans  les apprentissages dans le cadre d'un projet intitulé Nouvelle génération. Comme il est de coutume de valoriser les enseignants innovants  au Québec par des surnoms mélioratifs, c'était l'occasion de rencontrer deux enseignantes qu'on appelle « La merveilleuse » Mme Guylaine Plourde et « La fantastique » Mme Céline Richard qui animent conjointement une classe de 3e année et une autre de 4e année ayant un mur rétractable pour des activités d’enseignement différentes.

Un matériel communautaire

Chaque élève possède un ordinateur portable équipé d’un accès Internet utilisé autant pour réaliser des exerciseurs en lien avec la matière abordée en classe que pour élaborer des projets où leur créativité est davantage mise à contribution. Chaque classe dispose d’un tableau interactif dont l’utilisation est couplée au besoin à un système de votation. L’acquisition du matériel s’est faite grâce à des dons de la communauté et on a eu l’opportunité de changer les pupitres pour une classe adaptée à l’utilisation de l’ordinateur. Ici l’environnement scolaire et extrascolaire s’interpénètrent harmonieusement avec la collaboration entre autres des associations, des parents, de la commission scolaire , du service des logiciels éducatifs, etc.

Les avantages du tableau blanc interactif

Tout en reconnaissant la nécessité d'une phase de prise en main et certains problèmes techniques occasionnels, les enseignantes louent d'abord l'interactivité  du TBI. Les sites internet éducatifs interactifs peuvent être expliqués et exploités en grand groupe afin de revoir une notion ou de lancer une situation d’apprentissage. Les tableaux de présentation créés par les enseignantes avec une part d’interactivité captivent davantage l’attention des élèves et la présentation de divers logiciels et explications communes sont également facilitées. Le travail individuel est plus aisé après les démonstrations en groupe. Enfin le côté ludique est plus élaboré.

Par ailleurs, la mise en commun des supports et ressources leur est rendue facile : travaux d’élèves, images, sites internet, documents audio-visuels, cahier d’exercices, agenda. On peut faire des corrections en groupe à l’écran, accéder ensemble et instantanément  à des documents audio-visuels, partager un travail d’élève exemplaire, préparer à l’avance une leçon, etc.

En outre, la conservation et la diffusion des activités pérennise le travail de la classe et offre plusieurs bénéfices :

  • Sauvegarde des tableaux de présentation produits et du travail effectué.
  • Possibilité d’impression pour élèves absents ou pour  les dossiers.
  • Possibilité de faire des captures d’écran.
  • Economie de temps et d’énergie avec facilititation de la gestion des élèves absents et des élèves plus lents.

D'un autre côté, les enseignantes font grandement l'éloge de l'esthétisme du travail sur TBI. Divers fonds d'écran sont proposés accompagnés d'une impressionnante banque d’images disponibles à même le logiciel  qui accompagne le tableau. Toutes les leçons peuvent être préparées et peaufinées à l’avance à la maison. On peut y inclure des images, des photos, des vidéos et même des sons. On peut alors prévoir, au fil des pages des tableaux de présentation, des exercices à faire individuellement ou en groupe, des exemples déjà faits, des documents pertinents ou des hyperliens à intégrer à l'apprentissage.

Impact sur les élèves

L'impact positif du TBI sur les élèves est évident, les enseignantes ont noté leur intérêt accru et leur soif d'apprendre, leur volonté d'utiliser eux-mêmes le tableau et leur curiosité pour les capacités technologiques de ce nouvel outil. La visite a permis de voir une nouvelle pédagogie en oeuvre avec l'exploitation  d'une panoplie d’applications  au service de l’apprentissage et de la remédiation avec une pédagogie différenciée pour des élèves visiblement épanouis. En voici quelques exemples :

Activités en autonomie qui font partie de la routine quotidienne de ces classes techno

  • Usage du clavier avec le logiciel TapTouche
  • Calcul avec le logiciel Tux Maths

Activitées dirigées et/ou différenciées

  • Utilisation d’outils d’aide technologique ou de fonctions particulières pour certains élèves en difficulté : Word Q,  Ortholud
  • Exercice sur le nom commun et le nom propre par le logiciel « Activ Inspire » qui accompagne le TBI
  • Exercice de multiplication par le logiciel  Pepit.
  • QUIZ  à propos de « Albert Einstein » par le site de vidéos  Brain POP

Pour un projet pérenne

Au sein de la commission scolaire élèves et enseignants ont leur adresse électronique mais ici tout le monde est convaincu que c’est à travers des projets que l’utilisation de ces adresses peut devenir effective. Par ailleurs, le réseautage est la manière la plus efficace pour mutualiser les nouvelles pratiques et développer un lien effectif entre les acteurs des projets. Les élèves ont d'ailleurs présenté des productions qu'ils sont fiers d'avoir produit et partagé.

Les parents présents ont manifesté leur totale adhésion à ces nouvelles façons de faire qui leur donnent droit de regard et de participation aux activités de la classe et partant l'opportunité d'assurer un suivi pertinent de l'apprentissage de leurs enfants.

Pour les visiteurs, ce fut une journée comme on redemanderait souvent, preuve est faite que l'initiative et le travail passionné d'une équipe motivée a métamorphosé le travail scolaire à tous les niveaux.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné