Articles

Madagascar : formation en ligne à l’Université d’Antananarivo

Par Louis-Martin Essono , le 03 février 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le Président de l’ Université d’Antananarivo , le Pr. Rakotobe vient d’assister, la semaine dernière à Addis Abeba, en Éthiopie à une rencontre sur les Universités d’Afrique et des Etats-Unis. Une des conséquences heureuse de ces assises concerne le début en cette année 2003, d’une formation en ligne à l’ Université d’Antananarivo . La réalisation de cette formation en ligne s’effectuera avec l’aide des Universités américaines de New Jersey et de Pennsylvanie.

En révélant cette information en recevant les vœux, le Prof. Rakotobe a aussi annoncé que son université s’ouvrira plus encore vers l’extérieur et vers les organismes étrangers dont l’aide et l’appui « permettent à l’ Université d’Antananarivo d’adapter ses réalités à la réalité du monde extérieur qu’elle est obligée de suivre».

Une autre priorité dont la réalisation préoccupe les autorités universitaires concerne l’ouverture aux TIC, dans lesquelles l’Université s’engage entièrement, car la mise en réseau interne et avec les autres universités est actuellement en cours. L’Université d’Antananarivo va également collaborer avec le conseil des Recteurs d’Afrique et poursuit sa coopération avec l’ AUF l’Agence Universitaire de la Francophonie.

Madagascar dispose d’un campus numérique de l’AUF et d’un centre très actif le syfed La plupart des universités malgaches disposent également d’un site Internet bien que de nombreux efforts doivent s’y effectuer au plan pédagogique. À Tuléar ou Fiaranatsoa, à Antana, des centres de formation à distance font la fierté de la grande île qui, petit à petit revient sur la scène.

Pourtant, l’Agence de la Francophonie disposait à Ampephiloa d’un centre relais, le Crefoi, dont l’activité, autrefois débordante pour la recherche, la formation et l’enseignement du français semble avoir disparu. L’interconnexion des universités malgache, annoncée par le Président de l’Université, est probable le gage qu’un renouveau naîtra bientôt pour le bien des chercheurs, des étudiants et que les coûts de formation en ligne connaîtront, eux aussi, une nette ponction.

A lire aussi : L’Université d’Antananarivo bientôt à l’heure de l’Internet

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné