Articles

La formation ouverte et à distance aux Philippines : un modèle de stimulation par les TIC

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 30 mars 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 31 mars 2010

Connaissez-vous les Philippines ? Archipel de l'Asie du Sud-Est, ce pays compte 7107 îles dont 2000 sont habitées. Evidemment, pour sa population géographiquement dispersée, la formation à distance par les TIC serait une bonne solution pour rendre disponible le savoir. Toutefois, dans ce pays en développement – 105e pour son Indice de Développement Humain selon le classement du Pnud – tout comme dans les autres, les TIC et Internet en l'occurrence, ne constituent pas une priorité ; les populations étant plus préoccupées par la satisfaction de leurs besoins primaires (se nourrir, se vêtir et se loger).

Nonobstant cette situation, les Philippines expérimentent depuis de longues années déjà la formation à distance. Et c'est cette expérience que rapporte Melinda dela Pena-Bandalaria de l’Université Ouverte des Philippines, dans un article paru dans l'International Review of Research in Open and Distance Learning (IRRODL). Elle y montre que même dans ce contexte les TIC peuvent jouer un grand rôle dans le développement et la mise en œuvre de formation ouverte et à distance.

Les quatre générations de formation à distance

Depuis un demi-siècle environ, quatre générations de formation à distance se sont succédé aux Philippines. En 1952, un programme radio était diffusé à l’intention de quelques 150 agriculteurs, disséminés dans une province du pays. S’inspirant de ce mode d’enseignement, l’Université des Philippines a mis en œuvre un programme de radio éducative qui a touché plus de 14 000 personnes.

Plus tard, la même université a poursuivi son expérience de formation à distance en délivrant des programmes d’enseignement formels par le truchement de la radio, de la télévision et des matériels imprimés. La troisième génération correspond à l’entrée en scène des nouvelles technologies avec une forte demande de formation continue et flexible, liée aussi quelque peu à la configuration géographique du pays. Et enfin, une quatrième étape dans ce processus a consisté en la généralisation de la formation ouverte et à distance rendue possible par une plus grande accessibilité aux TIC.

L'impact des TIC sur la formation à distance

Les TIC ont eu un impact réel sur la formation à distance aux Philippines. L'Université Ouverte de l'Université des Philippines (UPOU) administre la preuve de cette assertion ; elle qui s'est fixé pour objectif de proposer aux apprenants des formations diplômantes ou non, répondant à leurs besoins et à ceux de leurs communautés.

En 2004, elle a initié une formation non diplômante, s'appuyant sur la technologie mobile (m-learning). Cette formation vise une cible potentielle d'environ 40 millions d'abonnés au téléphone mobile.

En outre, d'autres institutions éducatives ont saisi l'opportunité pour offrir des cours à distance par le biais des TIC ou pour déporter une partie du présentiel. L'inscription, la notation des étudiants et l'orientation des nouveaux étudiants figurent parmi les services qui sont désormais délivrés en ligne. Clairement, l'introduction des TIC dans le système éducatif philippin a impulsé une dynamique dans quatre domaines :

  • le curriculum
  • le rôle des enseignants et des étudiants
  • la structure organisationnelle
  • l'environnement d'apprentissage.

La pertinence des choix technologiques

En l'espèce, il ne s'est pas agi d'utiliser les TIC pour elles-mêmes, mais leur inscription dans le contexte sociologique des Philippines (dynamiques sociales et niveau de vie) et dans les scénarii pédagogiques a été la clé du succès. La leçon à retenir de cette expérience de formation ouverte et à distance par les TIC est donc celle de la pertinence des choix technologiques qu'on semble souvent éluder.

Dans les pays en développement, comme les Philippines, la formation à distance est souhaitable, l'intégration des TIC en éducation aussi. Mais il importe avant tout de questionner l'adéquation des innovations à mettre en oeuvre avec l'environnement local.

Télécharger l'article : Impact of ICTs in development of Open and Distance Learning in a Developing Country Setting: the Philippine experience (.pdf)

Crédit photo : blmurch, licence CC.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné