Articles

Les étés chauds de Montréal

Par Marie-France Fournier , le 08 août 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 11 octobre 2010

La ville de Montréal est reconnue dans le monde entier comme étant une véritable métropole culturelle en pleine ébullition. Autant en été qu’en hiver, elle regorge d’activités extérieures accessibles à toute la population.

Ce qu'on sait moins, c'est que cette intense activité ne date pas d’hier. Depuis des siècles, Montréal se forge une identité culturelle nocturne, qui au fil des ans ne cesse d’attirer les foules.

Depuis des lustre, la ville de Montréal accueille des gens de renom. Des artistes tels Charles Dickens, Sarah Bernhardt et la célèbre cantatrice Emma Albany ont foulés les planches des grands théâtres de Montréal. Mais pourquoi choisir cette plutôt qu’une autre? Tout simplement parce que la ville a su implanter une culture qui lui est propre.

Un feu qui change tout

Le mois de juillet de 1852 amène un vent de changement pour la ville. Le faubourg culturel de l’époque est alors ravagé par un immense incendie, qui détruit une partie de la ville du nord, et ce, jusqu’à l’est près des accès à la ville de Québec. Ne perdant pas courage, tous es Montréalais mettent la main à la pâte et la reconstruction commence. Les infrastructures sont révisées et l’on créé un tout nouveau quartier aux allures modernes, traversé par le célèbre boulevard St-Laurent.

Centre névralgique de la métropole, le boulevard aussi appelé la « Main » est reconnu pour ses théâtres (Monument National, Théâtre de Quat’ Sous), ses restaurants et différents bars. C’est d’ailleurs ici que naît en 1896, la première salle de cinéma en Amérique du Nord. Situé en bordure du boulevard St-Laurent et de la célèbre rue Ste-Catherine, le cinéma des frères Lumière fait fureur.

De festival en festival

Le quadrilatère culturel de Montréal est encore aujourd’hui en effervescence. Avec la création du quartier des spectacles, qui regroupe les rues Ste-Catherine, Berry et le boulevard St-Laurent, on trouve en un seul endroit tous les festivals offerts par la ville, chose qui n’était pas le cas dans le passé.

 En créant un lieu propice aux rassemblements, la ville peut ainsi attirer plus de touristes et offrir une plus grande gamme d’activités pour tous les goûts. De juin à septembre, les rues du quartier vibrent sous les projecteurs; festival de jazz, les Francofolies, Juste pour rire, festival Mode et Design, etc.

Certes, il ne va pas sans dire que la ville montréalaise a su perpétuer au fil des siècles, une culture estivale endiablée. De la musique en passant par les musées, Montréal continu de faire vibrer les festivaliers et les férus d’arts en tous genre.

Jusqu'à la fin du siècle dernier, si l'on n'habitait pas Montréal, il fallait avoir les moyens de voyager pour s'y rendre et se faire une idée des multiples occasions de fête qui jalonnent l'année. Aujourd'hui, on trouve tous les festivals montréalais sur la toile. Parions qu'ils nous mettront l'eau à la bouche et des fourmis dans les jambes !

Des siècles de plaisirs culturels tout montréalais – Montréal veille tard depuis des lustres
L’autre Montréal
La « Main » c’est le boulevard St-Laurent
Quartier des spectacles
Festival international de Jazz de Montréal
Les Francofolies de Montréal
Juste pour rire
Festival Mode & Design

Photo : racineur, Flickr, licence CC.


Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné