Articles

Des capteurs intelligents pour surveiller vos plantes

Depuis quelques années, les végétaux bénéficient aussi du quantified self grâce à des capteurs

Par Alexandre Roberge , le 14 septembre 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 15 octobre 2014

La folie du quantified self n'a plus de limites. L'humain possède désormais une quantité incroyable d'objets intelligents qui lui présentent son taux de glycémie, sa pression artérielle, le niveau d'effort demandé par ses exercices, la vitesse à laquelle il mange, etc. Et voilà qu'arrivent une nouvelle génération d'objets connectés collecteurs de données, ceux qui s'intéressent... aux plantes vertes.

Si l'être humain aime bien jardiner et s'entourer d'un peu de verdure, il n'a pas toujours le pouce vert. Il ne sait pas toujours quand il faut arroser, ajouter de l'engrais, etc. Deux capteurs intelligents visent à améliorer la vie des jardiniers en herbe.

Savoir quand arroser

L'arrosage des plantes d'appartement ou dans une maison est complexe. Il est très facile de les oublier en vaquant à ses occupations. Résultat : elles commencent à se dessécher et s'acheminent vers la mort si on ne remarque pas à temps les premiers signes d'une déshydratation. Un arrosage trop abondant est d'ailleurs tout aussi nocif.

Depuis le printemps 2014, plantlink propose aux propriétaires de végétaux un équipement afin de savoir quand il est temps d'arroser. Comment cela fonctionne-t-il ? L'usager plante dans le sol un capteur. Ensuite, il se connecte au site et spécifie de espèce végétale il est question. Le site comprendrait les informations pour plus de 50 000 sortes de plantes et la base de données est mise à jour en continu.

Le capteur analysera l'humidité du sol et transmettra les informations à la base, branchée au routeur de la maison. Quand le taux d'humidité est trop bas, l'utilisateur reçoit des notifications par courriel, message texte ou par l'application plantlink de son téléphone. Tout cela est bien beau, mais la solution est onéreuse. Un capteur et la base coûtent 85 $ US et il faut débourser 35 $ pour chaque capteur supplémentaire. Si vous souhaitez équiper plusieurs dizaines de plantes vertes, faites vos comptes... Plantlink sera disponible en Europe à la fin de l'année 2014, au prix de 75 euros pour l'équipement de base. 

Connaître minute par minute l'état de sa plante

On peut faciliter la vie de nos précieux végétaux grâce à de nombreux produits et avec de multiples attentions. FlowerPower propose une véritable solution complète pour suivre presque minute par minute l'état d'une plante en particulier. Là encore, il suffit de planter un capteur, de télécharger l'application gratuite sur un appareil intelligent et de sélectionner le type de plante (plus de 7000 répertoriées).

À partir de ces informations, l'application alimente un tableau de bord qui renseigne sur le niveau d'humidité du sol, les éventuels besoins en engrais, l'ensoleillement reçu et la température de l'envirnnement. Les données sont mises à jour tous les 15 minutes. Si votre plante a chaud, froid ou soif, hop ! Vous recevez une notification et pouvez alors vous précipiter chez vous pour lui sauver la vie. Comme la précédente, cette application n'est pas donnée : vous devrez débourser 50 euros ou 70 dollars en Amérique du Nord pour équiper une plante... Alors, choisissez-la bien !

Ces applications trouveront sans doute leur public, notamment dans les établissements qui ne disposent pas d'un personnel dédié à l'entretien des plantes vertes. Chez les particuliers, on se demande malgré tout si elles ne se substituent pas à une dimension fondamentale du jardinage amateur : l'apprentissage, le fait de se sentir de plus en plus compétent au fil du temps, et d'en voir les effets sur la santé et la beauté des plantes. 

Illustration : Tyler Olson, shutterstock

Références :

Parrot USA. "Flower Power - Capteur intelligent pour vos plantes." Consulté le 8 septembre 2014. http://www.parrot.com/flowerpower/fr#homepage.

Web & Stuff. "Plant Link : un concurrent de Flower Power by Parrot." Dernière mise à jour : 18 janvier 2013. http://webandstuff.fr/plant-link-un-concurrent-de-flower-power-by-parrot.html.

PlantLink. Consulté le 8 septembre 2014. http://myplantlink.com/.

Sylvain, Geoffray. "Plant Link, la capteur de quantified self pour vos plantes." Connected-Objects.fr. Dernière mise à jour : 7 avril 2014. http://connected-objects.fr/2014/04/plant-link-capteur-plantes/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné