Articles

La vidéo en classe, plusieurs compétences à maîtriser simultanément*

Par Christine Vaufrey B , le 21 décembre 2010

Les fichiers vidéo représentent une part importante des ressources qui circulent sur Internet, et l'entreprise Cisco prévoit que d'ici 2012, ils pourraient même représenter 90 % des données en ligne.

La facilité relative de copie, montage, et prise de vue en vidéo explique cette croissance rapide. Mais l'enseignant qui souhaite intégrer de la vidéo dans ses cours, tant au niveau du visionnage que de la production, se heurte à deux difficultés :

  • Trouver la vidéo adéquate sur les multiples sites qui en proposent;
  • Gérer la complexité relative de la production d'une vidéo exploitable dans le cadre scolaire. Ce qui implique pour lui de maîtriser trois compétences imbriquées : la technique, la pédagogie et la production de contenu.

Aux Pays-Bas, l'organisme Kennisnet est un centre d'information public sur l'utilisation des TIC en éducation. Kennisnet a très tôt porté un grand intérêt à la vidéo et a développé la plateforme de gestion et de distribution de vidéos MediaMosa, qui regroupe des milliers de vidéo éducatives et permet surtout de les trouver, grâce à un moteur de recherche. MediaMosa abrite des collections de vidéos utilisables aux niveaux primaire et secondaire, ainsi que des vidéos de formation professionnelle continue pour les enseignants. De plus, MediaMosa est désormais en open source, ce qui lui promet de beaux développements.

Kennisnet offre également un service de visioconférence qui a déjà été utilisé pour réaliser des projets d'enseignement à distance, par exemple pour regrouper deux écoles autour d'un même cours distribué à distance, de manière à avoir un nombre suffisant d'inscrits.

Mais les animateurs de Kennisnet ont constaté que la production vidéo comme la visioconférence en classe apparaissent comme complexes aux enseignants. Ils savent que si le média est utilisé avec enthousiasme par les enseignants les plus technophiles et innovants (les "early-adopters"), il reste sous-employé par la majorité des enseignants.

Pour cette raison, Kennisnet a développé un accompagnement rapproché des enseignants pour les aider à acquérir une vision globale de la production de vidéos éducatives sur les trois axes de la technique (maîtrise des applications), de la pédagogie (traitement de l'information, objectifs d'apprentissage...) et de la production de contenus (scénarisation, découpage des séquences...).

Me site Kennisnet reçoit environ un million de visites par mois... dans un pays qui compte seize millions et demi d'habitants . Le site est majoritairement proposé en néerlandais bien sûr, mais certaines pages et ressources sont traduites en anglais.

Eveline Daems, qui travaille pour Kennisnet, a présenté le site et son offre de services lors de la conférence Media & Learning de Bruxelles, les 25 et 26 novembre 2010. Sa présentation (en anglais) est librement téléchargeable et permet de se faire une idée de la large palette de services proposée par ce service public.


Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné