Articles

Outils de formation pour le développement de curricula

Une ressource essentielle pour tous ceux qui sont engagés dans la réforme des programmes scolaires à l'échelle régionale ou nationale

Par Philippe Menkoué , le 23 septembre 2014

L’élaboration des programmes scolaires demeure assez un sujet sensible. Décideurs politiques, spécialistes des questions éducatives, développeurs de programmes curriculaires, responsables d’agences officielles chargées de la promotion du chargement curriculaire, enseignants et toutes les autres personnes concernées par les questions « curriculaires », ont très souvent du mal à accorder leurs violons sur les questions relatives tant à leurs contenus qu’à leur mise en application effective. Et pourtant, il en va de l’intérêt de tous. Non pas seulement des seules communautés éducatives, mais de l’avenir de nations toutes entières.

            Conscient de l’importance de ce volet de l’éducation, le Bureau International de l’Éducation (BIE) de l’UNESCO met à la disposition de tous les intervenants du processus tant de la conception, de la mise en œuvre que du suivi des politiques éducatives, une Banque de ressources, en vue de renforcer leurs capacités et améliorer leurs compétences dans ce domaine.

            Initialement conçue en 2010 pour les pays de la région Asie-Pacifique, cette banque de ressources revue et corrigée en 2013, intègre désormais des ressources utiles à l’ensemble des pays du monde où l’UNESCO agit. Véritable document de référence, il se base sur pas moins de 180 études de cas et de ressources provenant de divers pays, d’Afrique en Asie en passant par l’Amérique latine ou l’Europe, et présente ainsi un éventail d’éléments essentiels à l’élaboration et/ou l’amélioration d’un curriculum, pouvant être utilisés dans divers contextes. Tout ceci, à travers ses huit modules qui abordent, à travers des études de cas et des exercices notamment, chacun des aspects de cette thématique. Ainsi :

- le Module 1 : Dialogue politique et formulation des politiques, traite de la question des acteurs et du contexte du changement, de l’organisation d’un processus de consultation et du soutien des autorités éducatives.

- Le Module 2 : Changement du curriculum, s’intéresse aux tendances internationales dans ce domaine et identifie quelques raisons de promouvoir le changement en vue d’améliorer la qualité des programmes scolaires.

-  Le Module 3 : Conception du curriculum s’attarde quant à lui sur la structure et les composants d’un cadre curriculaire.

- Le Module 4 : Gestion et gouvernance du système insiste sur la notion d’équilibre entre besoins et intérêts nationaux et locaux, les défis et opportunités de l’adaptation d’un curriculum au contexte local, le rôle de la supervision et de l’inspection dans le suivi d’un curriculum.

- Le Module 5 : Élaboration des manuels scolaires et des matériels d’enseignement et d’apprentissage, évoque la question des manuels dans leurs différents usages et divers formats et insiste par ailleurs sur le rôle de l’enseignant en tant que développeur de matériels curriculaires.

- Le Module 6 : Renforcement des capacités pour la mise en œuvre du curriculum aborde la question capitale de la formation des enseignants et autres éducateurs.

- Le Module 7 : Processus de mise en œuvre du curriculum présente des modèles de mise à l’essai, de conception d’étude pilote et d’intégration de l’innovation notamment dans la mise en application d’un curriculum.

- Le Module 8 : Évaluation du curriculum et des élèves aborde les différentes dimensions de l'évaluation, de l'évaluation des connaissances individuelles jusqu'à cele des éytablissements et des politiques nationales.

            Un outil capital qui, comme le souligne l’UNESCO, vise à « renforcer les compétences d’une masse critique de parties prenantes impliquées à diverses étapes des processus de développement et de réforme du curriculum, à l’échelle nationale et au sein des systèmes éducatifs ». Ils y trouveront certainement des clés pour une meilleure appropriation de cette thématique ô combien importante pour la viabilité de nos systèmes éducatifs à travers des curricula en adéquation avec les réalités locales, pour un début. 

            Un document qui tombe à pic pour nombre de pays africains comme le Cameroun qui, depuis quelques a entrepris de réformer certains de ses curricula (sciences humaines) en vue d’accroitre le rendement interne et l’efficience de son système éducatif.

 

Référence :

- Outil de formation pour le développement du curriculum : Banque de ressources. UNESCO-BIE ; Février 2014 ; 230 pages. Lien : http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002227/222796f.pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné