Articles

Les TIC pour transformer l'éducation : exemples et mode d'emploi

Un recueil d'études de cas et des repères théoriques solides à l'usage des décideurs éducatifs

Par Philippe Menkoué , le 30 septembre 2014

L’intégration pédagogique des TIC, bien qu’elle se soit depuis longtemps banalisée dans certains pays, peine encore à trouver ses marques dans d’autres, et les raisons justifiant cet état de fait sont bien connues.

Cependant, les plaidoyers en faveur d’une (meilleure) intégration des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans le monde de l’éducation se multiplient et nombre de spécialistes de l’éducation tentent de (se) convaincre, chacun à son niveau et à sa manière, du bien-fondé de l’instauration de réelles politiques éducatives relatives aux TIC dans leur pays. Et les décideurs politiques en charge des questions d’éducation sont particulièrement interpellés.

C’est peut-être l’une des raisons ayant poussé l’UNESCO à publier en 2013, Transformer l’éducation : le pouvoir des politiques relatives aux TIC(pdf). Résultat d’un travail de recherche sur les politiques relatives aux TICE sur lequel ont collaboré nombre d’experts, cette publication de 272 pages, élaborée à l’intention des décideurs politiques, met en évidence un certain nombre de facteurs susceptible de favoriser la transformation des systèmes éducatifs par l’intégration des TIC dans l’éducation.

Elle leur offre également un aperçu de la riche expérience d’un certain nombre de pays (du nord comme du sud) à travers des études de cas très variées. De Singapour à l’Uruguay en passant par la Jordanie, la Namibie ou même le Rwanda, une hétérogénéité de contextes et de pistes susceptibles de les aider à mieux planifier l’intégration des technologies dans l’éducation dans leurs pays respectifs. La finalité étant bien sûr de pouvoir « faire le meilleur usage du potentiel que recèlent les TIC pour transformer l’apprentissage et, en dernière analyse, la relation entre les systèmes scolaires et la société », comme il le souligne si bien Qiang Tang, le sous-directeur général pour l’éducation dans son avant-propos.

Évidemment, le document n’omet pas de rappeler quelques uns des défis (à une intégration effective des TIC dans le monde d’éducation) les plus souvent évoqués (dans les pays en développement notamment) tels que celui des coûts, les problèmes techniques et d’infrastructures ou la médiocrité de débit de la connexion Internet par exemple. Des craintes que Robert Kozma balaie d’un revers de la main dans le chapitre 2 (un cadre pour permettre aux TIC de transformer l’éducation) dans lequel il présente de manière détaillée et particulièrement bien élaborée, le potentiel impact positif qu’auraient les TIC sur l’éducation. Il insiste notamment sur leur capacité à favoriser une éducation orientée vers la création des savoirs qui lui semble une meilleure option que l'éducation orientée vers la production (de savoirs) de masse, beaucoup plus élitiste et en vigueur dans nombre de contextes éducatifs aujourd’hui. Des changements à envisager tant au niveau de la pédagogie en elle-même, du développement de curricula, des méthodes d’évaluation, de la prise en compte des infrastructures technologiques, etc., comme une sorte de réforme à envisager pour l’école dans sa globalité.

Une sorte d’adresse à l’intention des décideurs politiques, les invitant à une meilleure prise en compte de « la nécessité d’assurer l’adéquation entre le développement des TIC dans la société, leur intégration dans les écoles et leur utilisation dans la pédagogie ». 

Référence :

- Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) : Transformer l’éducation : le pouvoir des politiques relatives aux TIC, 2013. Lien : http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002218/221860f.pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné