Articles

La crise des bibliothèques scolaires en Afrique

Le second souffle des bibliothèques scolaires aficaines

Par Philippe Menkoué , le 11 novembre 2014

Scolaires, universitaires, privées, municipales ou autre, le rôle des bibliothèques dans l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation, n’est plus à démontrer.

Cependant, dans nombre de pays africains, les bibliothèques scolaires font figure de parents pauvres de toute la chaine éducative. Et pourtant ! Qu’est ce qui peut bien justifier cette crise des bibliothèques scolaires en Afrique et que fait-on pour les sortir de l’ornière dans laquelle elles se trouvent aujourd’hui ?

État des lieux des bibliothèques scolaires en Afrique

L’ancien ministre camerounais de l’éducation et ancien vice-président du Conseil exécutif de l’UNESCO pour l’Afrique, le Pr Joseph MBOUI, le disait si bien : « le livre est un élément fondamental de notre politique éducative ; il complète nos actions de formation, tant auprès des élèves qu’auprès des enseignants ». Cependant, la situation désastreuse des bibliothèques scolaires dans la plupart des pays africains, laisse croire que ce message est tombé dans des oreilles de sourds.

Absence de livres, manque de locaux ou d’espaces appropriés, faible taux de fréquentation, manque d’intérêt des jeunes pour la lecture, manque de personnel qualifiées pour en assurer la gestion, et peut-être plus scandaleux, « l’indifférence affichée par certains responsables éducatifs par rapport à l’activité de la lecture » dans certains cas, etc.  

Les problèmes auxquels sont confrontées les bibliothèques scolaires dans les contrées du continent où il en existe, sont légions et ne datent surtout pas d’aujourd’hui. Comme le soulignait déjà Aurélie L.P, « malgré la présence de différents types de bibliothèques en Afrique Subsaharienne et les réflexions faites autour de leur éventuel développement, elles demeurent disparates et dans une situation précaire ». Ainsi, en Afrique du sud en 2011 par exemple, « seuls 7% des établissements publics possédaient des bibliothèques fonctionnelles ; 13% disposaient d’un espace conçu comme tel, mais sans livres ou sans bibliothécaire» ; et une écrasante majorité de 79 % des écoles ne possédaient aucune bibliothèque. Un cas déjà non isolé à l’époque et qui malheureusement, correspond à la situation de nombreux autres pays africains aujourd’hui.

Un constat assez pitoyable qui amenait Charles Kamdem Poeghela, le directeur du Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Yaoundé à se demander, dans un brillant article sur l’état des lieux des bibliothèques au Cameroun, où elles en seront dans les dix prochaines années.

Difficile en effet, d’envisager un quelconque avenir à ces structures. Et pas uniquement pour le cas du Cameroun, car la situation ne sera certainement guère plus reluisante pour les autres pays de la sous-région. De quoi rappeler, s’il en était encore besoin, qu’il est plus que jamais temps pour les décideurs de reconsidérer leurs positions et d’envisager la mise en place d’une véritable politique du livre et d’initiatives visant à vulgariser la lecture auprès des jeunes. Car, c’est aussi de cela qu’il pourrait s’agir à la base. Faire passer le livre du statut « d’objet de promotion sociale, c’est-à-dire le livre prescrit», celui-là qu’ils lisent juste pour réussir à un examen, pour en faire un véritable « objet culturel », comme le souligne Raphaël Thierry.

Mais en attendant, professionnels des sciences de l’information documentaire et acteurs de la société civile conjuguent leurs efforts et multiplient les initiatives en vue de redonner aux bibliothèques scolaires, la place de choix qu’elles méritent dans la chaine éducative.

Sortir les bibliothèques scolaires africaines de l’ombre

Dons de livres ; organisations de manifestations publiques telles que les Journées des Bibliothèques scolaires (au Cameroun) pour sensibiliser l’opinion publique sur le rôle et l’importance des bibliothèques scolaires dans l’éducation de nos enfants et la manière dont elles contribuent au développement ; création de blogs consacrés à l’actualité des bibliothèques ; ouverture centres de lecture communautaires, etc., les initiatives visant à donner un second souffle aux bibliothèques scolaires se multiplient sur le continent.

Reste plus qu’à espérer que les « récoltes » tiennent la promesse des fleurs, comme cela a pu être le cas au Sénégal par exemple, où le projet Lire en Afrique a permis depuis 1990, de mettre en place « un réseau exceptionnel d’une cinquantaine de bibliothèques bénévoles au Sénégal » selon Vivianne Quinones. Ou au Cameroun où un opérateur de téléphonie mobile a récemment ouvert des bibliothèques scolaires dans certains lycées du pays. En espérant que le meilleur reste à venir.

Illustration : Africa Studio - ShutterStock

Références :

- BiblioCamer. Gestion des bibliothèques scolaires : cas du lycée de Berem. Bulletin d’informations des bibliothèques du Cameroun, 27 janvier 2013. Lien : http://bibliocamer.blogspot.com/2013/01/gestion-des-bibliotheques-scolaires-cas.html

- Internationale de l’Éducation. L’IE lance un appel : « apportez un livre au congrès ». Internationale de l’Éducation (IE), 29 juin 2011. Lien : http://www.ei-ie.org/fr/news/news_details/1845

- L.P., Aurélie. Les bibliothèques en Afrique subsaharienne. LittExpress, 25 février 2010. Lien : http://littexpress.over-blog.net/article-les-bibliotheques-en-afrique-subsaharienne-45276377.html

- Kamdem Poeghela, Charles. Où en seront les bibliothèques camerounaises dans dix ans ? Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], n° 6, 2011 [consulté le 08 novembre 2014]. Lien : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2011-06-0048-005

- BiblioCamer. Journées des bibliothèques scolaires. Bulletin d’information des bibliothèques du Cameroun (BiblioCam) ; 11 septembre 2012. Lien : http://bibliocamer.blogspot.com/2012/09/journees-des-bibliotheques-scolaires.html

 - Quinones, Viviane. Au Sénégal, un réseau de bibliothèques exceptionnel : « Lire en Afrique ». Takam Tikou. 1er février 2011. Lien : http://takamtikou.bnf.fr/vie_des_bibliotheques/2011-02-01/au-senegal-un-reseau-de-bibliotheques-exceptionnel-lire-en-afrique

- Fondation MTN. La fondation MTN soutient les rentrées scolaires d’enfants défavorisés. 237 Online, le 04 septembre 2014. Lien : http://237online.com/index.php/template/image/article-99693-cameroun-la-fondation-mtn-soutient-les-rentrees-scolaires-d-enfants-defavorises.htm

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné