Articles

Incursion dans le monde de l’éducation à domicile

Par Denys Lamontagne , le 08 novembre 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Internet permet de profiter de milliers de ressources en éducation et d’un support de plus en plus étendu. L’éducation à distance est la première à en profiter.

Pendant ce temps, l’éducation traditionnelle adopte de plus en plus le modèle de l’enseignement individuel supervisé... Un modèle qui ressemble parfois à ce que peuvent faire des parents avec leurs enfants.

L’éducation à domicile, de son côté, voit son domaine envahi par de nouveaux venus bien différents des habitués : ils sont éduqués, technologiquement habiles, ouverts et voient là un bon moyen de mieux profiter du plaisir d’avoir des enfants.

Avec les moyens de communication, l’isolement auquel étaient contraints les enfants éduqués à domicile est rompu; d’où un regain d’intérêt pour ce type d’éducation dans les milieux urbains. L’éducation à domicile est un choix de plus en plus souvent considéré, mais...

D’abord une petite leçon de politique.

L’éducation, avec l’armée et les impôts, est l’un des trois piliers de l’État. C’est par l’éducation que l’on forge une identité nationale, que l’on enseigne les bases communes qui permettront, entre autres choses, la communication entre les citoyens.

Charlemagne l’avait compris et plusieurs autres avant et après lui.

Ceux qui, pour des raisons idéologiques, ne voulaient pas profiter de l’éducation nationale et ceux qui ne pouvaient en profiter pour des raisons physiques (éloignement, handicap, etc.) n’avaient pas d’autre choix que l’éducation à domicile ou pas d’éducation du tout.

Vous comprendrez alors que l’on a étiquetté, au départ, l’éducation à domicile comme étant le fait des réactionnaires, des marginaux, des «cas problèmes» et d’une éducation de moindre qualité...

Encore aujourd’hui, les parents qui font ce choix ont tout intérêt à bien s’équiper pour faire face à la pression sociale, institutionnelle et réglementaire. Voici quelques adresses intéressantes à ce point de vue.

D’abord, un excellent point de départ : la Canadian Home Schooling Association. C’est un site anglophone mais qui offre aussi certains liens francophones.

Ensuite, l’Association québécoise pour l’éducation à domicile. Peu de liens mais des gens à contacter.

En France, un site un peu particulier (l’administration française serait-elle un peu moins tolérante qu’ailleurs : «Il est temps que les braves gens redeviennent des gens braves») avec quelques bons liens : École à la maison.

Enfin, aux États-Unis (où l’éducation à domicile jouit du même statut que n’importe quelle autre forme d’éducation), un site avec une page de liens formidables pour le plaisir d’apprendre : Mining Co, Home’s Cool.

Internet ouvre différents marchés à la formation à distance; l’éducation à domicile en est un.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné