Articles

Publié le 23 novembre 2014 Mis à jour le 14 janvier 2015

Raconter sa ville via le webdocumentaire

Un projet de Canopé propose aux élèves de concevoir un webdocumentaire sur leur localité

Raconter des histoires, c'est un réflexe qui existe depuis les débuts de l'humanité. Une façon de se situer dans le temps et dans l'espace, d'expliquer son monde, d'où on vient et d'envisager l'avenir. Cet art s'est amélioré avec le temps grâce au développement des outils de scénarisation. Il semble donc normal de vouloir transmettre ce savoir-faire aux enfants.

Le réseau Canopé propose depuis 2013 à une trentaine d'écoles de niveaux primaires et secondaires de développer des webdocumentaires pour raconter des histoires avec l'initiative "Raconte ta ville". Qu'elles soient fictives ou réellement ancrées dans le passé de leur cité, des élèves se sont mis à la production de ces œuvres qu'il est possible de voir sur le site officiel du projet.

Le défi était de taille, car le but était de faire passer les élèves de l'élaboration d'une rédaction écrite traditionnelle à une production numérique. Il a déjà fallu leur expliquer les codes du webdocumentaire et ce en quoi ils consistaient. Ils ont ainsi compris que ces plateformes utilisaient majoritairement les vidéos et l'audio comme outils de narration. Ils ont du également se afmaliariser avec l'interface qui permet aux internautes de facilement voyager d'une section à l'autre dans le documentaire interactif.

Ce fut aussi une occasion, comme le rappelle le site Raconte ta ville, de rappeler les droits sur Internet. Les élèves ont par conséquent dû composer avec le droit d'auteur; le leur, mais celui des autres aussi. Donc, pas possible de s'approprier tous les clichés, musiques ou clips vidéos sur Internet s'ils sont protégés. Il a fallu aussi réfléchir sur le développement d'un webdocumentaire sans mettre en vedette visuellement les enfants, puisque les lois françaises protègent l'identité des mineurs. Les documentaristes ont donc souvent usé de narrations, voire des personnages de carton manipulés par de jeunes marionnettistes.

Pour l'instant, le site Raconte ta ville comprend 11 webdocumentaires tous différents dans le style. Par exemple, à Bondy, les élèves usent de méthodes diverses de communication (reportage, slam, poésie, conte). À Étampes, ce sont des animations qui sont utilisées tandis qu'à l'école Julie Daubié de Montpellier, l'agglomération urbaine est observée sous l'angle du système d'aqueduc. D'autres établissements ont embarqué dans le projet pour cette année 2014-2015.

Il ressort donc de cette initiative non seulement un bouillonnement créatif, mais une façon d'améliorer les compétences liées au B2i, au français oral et écrit et à la géographie et l'histoire. Une méthode pour que les enfants s'approprient leur coin de pays et en soient fiers.

Références :

Blanc, Virginie. "Conception d'un webdocumentaire en CM2." L'Agence nationale des Usages des TICE. Dernière mise à jour : 11 décembre 2013. http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/temoignages/conception-d-un-webdocumentaire-en-cm2-1235.htm.

Réseau Canopé. "Raconte ta ville." Consulté le 20 novembre 2014. http://www.cndp.fr/raconte-ta-ville/accueil/.


Mots-clés: Espace Copyright Élèves Création Webdocumentaire Raconter Humanité Histoires Géographie Expression Orale Avenir Storytelling Ville Capsules vidéo Expression des élèves Façon Réflexe Débuts

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !