Articles

Voir les migrations internationales de 1990 à 2010

Outil de visualisation des courants migratoires sur le globe

Par Francine Clément , le 25 novembre 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 18 mai 2016

Capture D'écran : The Global Flow Of People.

Un très bel outil de visualisation publié en mars 2014 a été réalisé par trois chercheurs en géographie et statistiques de l’Institut de démographie de Vienne (Wittgenstein Centre for Demography and Global Human Capital). Ramon Bauer (@metropop_eu), Guy J. Abel (gjabel.wordpress.com) et Nikola Sander (nikolasander.com) ont bâti l’outil interactif à partir d’une recherche publiée par Abel et Sander au même moment dans la revue Science. Parmi les résultats de cette recherche figure leur estimation montrant que les plus grands mouvements de population sur le globe ont eu lieu, de 1990 à 2010, entre le sud et l’ouest de l’Asie, entre l’Amérique du Sud et l'Amérique du Nord, et à l’intérieur du continent africain.

Créé à partir de données rendues accessibles par l’ONU sur les mouvements de populations à l’échelle mondiale, The Global Flow of People sert à illustrer et à comprendre les données quantitatives sur les migrations internationales, de continent en continent et de pays en pays  (seules les migrations de plus de 50,000 personnes sont illustrées). Facile d’utilisation, simple et attrayant (design par Elvira Stein), il couvre les grands courants de migration dans 196 pays pendant vingt ans, pour les années 1990 à 2010, en quatre périodes de cinq ans. Une courte vidéo joliment animée par Nikola Sander présente le processus qui a mené à la production de l’outil visuel, dont la forme a été choisie en raison des difficultés pour présenter et lire les très nombreuses données dans des tableaux. Un document illustré téléchargeable explique d'ailleurs en détails le traitement des données qui a été fait pour en arriver aux estimations présentées dans l'outil de visualisation.

Comment l’utiliser

Un menu déroulant latéral, placé à droite de l’écran, fait apparaître un texte (en anglais) qui explique la manière très simple dont on se sert de l’outil circulaire. Il s’agit d’abord de cliquer sur le cercle global où sont inscrits les continents et les grande régions géographiques pour voir apparaître les migrations entre chacun d'eux. On peut passer de la visualisation des migrations à partir de ces grandes zones aux migrations entre pays en cliquant sur une grande zone, et vice versa.

Chaque grande région et chaque pays sont de couleurs différentes, et les courants de migration ont la même couleur que leur zone géographique d’origine. La largeur du trait indique l’ordre de grandeur du courant de migration, tandis que la direction de la migration est représentée par un espace plus ou moins grand entre le courant et la zone géographique : un petit espace représente l’origine et un grand espace la destination. En passant le curseur sur un courant de migration, on voit apparaître les nombres estimés des migrations d’un pays à l’autre ou d’un continent à l’autre.

On pourra notamment, en passant le curseur sur le pays ou le continent, voir apparaître le nombre estimé de personnes qui l’ont quitté et qui y sont entrées au cours de la période choisie. Par exemple, on peut voir le courant migratoire des anciennes républiques de l’URSS à l’Europe de 1990 à 1995 (plus d'1 300 000 personnes) ou encore le nombre de celles qui ont quitté le Rwanda durant la même période (près de 1 500 000) ou qui ont migré de l’Afrique à l’Europe de 2005 à 2010 (près de 2 000 000), etc.

Applications 

On entrevoit de nombreuses applications pédagogiques à cet outil de visualisation, par exemple comme point de départ à des recherches plus poussées en géographie et en histoire par les élèves ou comme illustration de matières enseignées par les professeurs dans ces mêmes disciplines. The Global Flow of People est un outil fascinant à explorer qu’on pourra très certainement utiliser à plusieurs fins, pédagogiques ou autres.

Sources  

www.global-migration.info [consulté le 24 novembre 2014]

Images : captures d'écran The Global Flow of People.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné