Articles

Se remettre en forme : pourquoi vous avez besoin d’une app.

La cause porte sa solution

Par Denys Lamontagne , le 09 décembre 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 19 février 2019

De plus en plus sédentaire, nous sommes.  Les machines à transporter, automobiles, autobus, tramways, trains, avions et même segways et vélos électriques font l’effort à notre place. Ascenseurs, convoyeurs, charriots élévateurs, grues, treuils, pompes, nous épargnent l’effort de soulever, monter, hisser.  Depuis l’invention de la meule, les machines n’ont cessé de s’améliorer et effectuent l’essentiel des efforts que nous fournissions auparavant pour combler nos besoins : qui a déjà mâché des grains de blé ou filé son lin ? On scie encore quelques planchettes à la main, mais c’est presque tout.

Toutes ces machines, nous les dirigeons et les contrôlons. Mais le summum est atteint avec l’ordinateur : une fois programmé, il peut opérer les machines. Si jusqu’ici notre attention était nécessaire, elle ne sera bientôt plus requise que pour les exceptions et les imprévus.

Il nous reste le plus beau et le plus intéressant : la conception, la création et le loisir. Mais voilà, nous n'avons plus rien de «productif» physiquement à faire.  On va pomper de l’acier dans des gyms, on se déplace sur des parcours d’épreuves sans finalité, on se donne des «objectifs» à atteindre en termes de performances, mais tout ce qui compte et a de la valeur est réalisé par des machines… Aucune raison de se forcer.

Le «Iron-man» n’a comme seule qualité que d’être difficile à faire.  Un peu de «cross-fit» ?  Bien sur. Mais est-ce pour nous ? Et si oui, est-ce suffisant ?

Bref, de plus en plus sédentaire, nous sommes. On ne compte plus les parents inquiets de l’inactivité physique générale de leurs enfants. Les statistiques du surpoids viennent confirmer l’impression : 2.1 milliards de personnes sont en surpoids !

Se motiver

Alors si les machines sont la cause, elles feront aussi partie de la solution. Pas de raisons de bouger ? Elles vont nous en donner. On ne sait pas comment faire ? Elles vont nous le montrer et nous guider. On a plus la discipline ? Elles nous fournissent le programme, la planification et les rappels. Elles redonnent une partie du sens dont elles nous ont dépouillé, le sens qu'elles peuvent mesurer.

Les applications mobiles d’entraînement pullulent et ne font qu’annoncer un développement encore plus important avec les montres connectées.

Mais la question se pose avec plus d’acuité : est-ce suffisant que les machines nous fournissent des mesures algorythmées en motivations ?

Nous sommes plusieurs à avoir répondu que si, oui, c’est intéressant pour un temps, mais que la seule véritable motivation qui dure et qui satisfasse est que l’activité possède un sens intrinsèque, si elle aide et contribue à notre monde d’une manière ou d’une autre.  On en arrive ainsi au tourisme social, aux randonnées historiques, aux activités environnementales, aux séjours agricoles et à toutes sortes d’activités physiques qui comportent un sens un peu plus riche que la seule performance personnelle.

Se tenir en forme, c’est sur, intelligemment, encore mieux et les apps peuvent nous y aider. Mais pour le reste, heureusement, c’est encore à nous à trouver quoi et comment.

Illustration : maxriesgo - ShutterStock

Références

Répertoires d’applications mobiles pour se tenir en forme - Google

Quelles sont les causes du surpoids et de l'obésité chez les jeunes? - OMS
http://www.who.int/dietphysicalactivity/childhood_why/fr/

Obésité / surpoids : Près d'un tiers de la population mondiale est touchée
http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/21/obesite-surpoids-tiers-population-mondiale-imc_n_6196930.html

Quelle est l’ampleur du problème du surpoids en Europe? L’OMS le sait! - EUFIC
http://www.eufic.org/article/fr/artid/Quelle-est-lampleur-du-probleme-du-surpoids-Europe-lOMS-le-sait/

Enquête épidémiologique nationale sur le surpoids et l'obésité (.pdf)
Une enquête INSERM / KANTAR HEALTH - 2012

Tendances en obésité au Canada - Université d’Ottawa
http://www.med.uottawa.ca/SIM/data/Obesity_f.htm

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné