Articles

Valoriser le travail des chercheurs dans les médias

Alors que le domaine des sciences est en ébulition et en demande de nouveaux travailleurs, la valorisation de la recherche se raréfie dans les médias

Par Alexandre Roberge , le 11 janvier 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 12 janvier 2015

La science a fait progresser largement nos sociétés. Nos technologies actuelles sont le résultat de décennies de recherche. Il est donc essentiel qu'il y ait un lien médiatique pour rapprocher le grand public de ce qui se passe, entre autres, dans les laboratoires. Pourtant, ce rapport entre médias et science se fragilise.

Un contexte précaire

Il ne tient pas à grand-chose pour que les publications spécialisées soient menacées dans leur survie. Dans un contexte d'édition fort difficile, les revues consacrées à la science n'ont certainement pas la même popularité que celles sur les potins concernant les vedettes du grand écran. Par exemple, au Québec, les publications BLD et l'Agence Science-Presse ont bien failli devoir fermer boutique lorsque le gouvernement a coupé les subventions à ce groupe qui publie, entre autres, Les Débrouillards – magazine phare de la culture scientifique québécoise. Heureusement devant le tollé provoqué par ces décisions, à la mi-décembre, ces coupes étaient annulées au grand soulagement des éditeurs, mais aussi des parents et jeunes lecteurs.

Dans ce même contexte médiatique difficile, il est en outre tentant de supprimer les postes de journalistes scientifiques pour les remplacer par des vulgarisateurs. Or, comme le faisait remarquer une ancienne de la BBC, Susan Watts, il est temps que le journalisme scientifique soit plus présent sur la scène médiatique. Il est, certes, fantastique de montrer tous les aspects merveilleux de la science. Or, toutes les études publiées chaque semaine ne se valent pas et il est essentiel que des chiens de garde les questionnent. Il faut autant une presse de vulgarisation et d'explication qu'une critique à l'égard de la science, comme dans le domaine de la politique, des questions sociales, de l'économie, des arts, etc. Or, évidemment, cela est moins aguichant et vendeur.

Un pont entre actualité et recherche

Il y a donc un besoin de journalisme scientifique pour revaloriser le travail des chercheurs. Heureusement, certains des médias décident de mettre en lumière les travaux de recherche scientifique en corrélation avec les questions d'actualité. L'Express, en partenariat avec EducPros, possède depuis octobre 2013 une page spécifique qui s'appelle «Chercheurs d'actu».

Ici, les thèmes récurrents de l'actualité sont mis en lumière par divers experts pour une exploration plus rigoureuse et précise du sujet. Alors que les salles de rédaction doivent répondre aux multiples chahuts de l'actualité quotidienne, les «Chercheurs d'actu» prennent le temps de pondre des billets qui – sans êtres compliqués – placent un éclairage nouveau sur une problématique française. Un pont entre les chercheurs et les nouvelles; une façon d'analyser plus sereinement et avec plus de recul des thèmes figurant les grands titres et brèves des quotidiens.

Certes, il s'agit encore une fois d'un site de vulgarisation plus que de journalisme scientifique, mais cette page permet tout de même de briser des murs invisibles entre les chercheurs et autant les élèves en apprentissage que les adultes friands en actualité. Reste maintenant qu'à offrir plus de journalisme scientifique dans les prochaines années pour une couverture plus efficiente de la science dans les médias.

Illustration : nattanan726, shutterstock

Références :

"Chercheurs D'actu, L'information éclairée Par La Recherche." LExpress.fr. Consulté le 9 janvier 2015. http://www.lexpress.fr/chercheurs-actu/.

"Chercheurs D'Actu, Un Nouveau Média De Valorisation De La Recherche." EducsPros. Dernière mise à jour : 13 février 2014. http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/chercheurs-d-actu-un-nouveau-media-de-valorisation-de-la-recherche-en-partenariat-avec-educpros.html.

Lapointe, Pascal. "Il Est Temps De Valoriser Le Journalisme." Agence Science-Presse. Dernière mise à jour : 15 avril 2014. http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2014/04/15/temps-valoriser-journalisme.

Ouellet, Nicolas. "Coupures en science: volte-face de Québec." Infodimanche.com. Dernière mise à jour : 15 décembre 2014. http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/205837/coupures-en-science-volte-face-de-quebec.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné