Articles

La Machine à cartes du National Geographic : EXTRA! -

Par Denys Lamontagne , le 22 novembre 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 28 janvier 2009

Une carte du monde interactive à multifacettes, voilà ce que nous offre le National Geographic.

Vous cliquez une carte de départ et vous l’agrandissez jusqu’à cinq fois. Les détails apparaissent au fur et à mesure.

Vous cliquez un point sur la carte et recentrez ainsi l’agrandissement qui s’effectuera à partir de ce point.

Vous cliquez sur les flèches des marges et passez à la portion adjacente.

Vous tapez un nom (par exemple, «Quebec» -- sans accent, c’est un site américain) et vous obtenez une liste de localités, villes ou régions dans une fenêtre pop up; vous cliquez sur la réponse qui vous intéresse et vous obtenez aussitôt la localité en question sur la carte à l’échelle pertinente.

Je serais bien curieux de savoir pourquoi on a appelé une ville du nord de la Jamaïque «Québec»

Par ailleurs, sur n’importe quelle carte, si vous désirez changer le type de carte (physique, politique ou climatique), vous le demandez et obtenez les transformations pour la carte actuellement affichée.

Vous pouvez aussi obtenir les drapeaux des pays, sauvegarder le résultat de vos recherches et les faire imprimer.

Bref une réalisation exceptionnelle appuyée sur une base de données géographiques gigantesque, une ergonomie très intuitive et un graphisme sobre. Son seul défaut est sa lourdeur : avec une liaison inférieure à 56K, ce site doit être d’une lenteur désespérante.

La Machine à cartes du National Geographic.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur