Articles

La classe inversée. Episode 5 : des outils et des ressources simples à utiliser

Choisir des ressources et des outils simples pour sa classe inversée

Par Élodie Lestonat , le 24 mars 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 22 avril 2015

La démarche de classe inversée nécessite de reconsidérer les finalités des apprentissages. Comme le dit justement Jean-Roch Masson :

« Ma conviction est qu’à l’heure du numérique, apprendre doit changer. Il ne s’agit plus de recevoir ou de construire des connaissances, mais de développer des compétences qui permettent d’accéder à ce savoir».

Puisque l’on s’accorde à considérer que la richesse d’une formation est de créer chez l’apprenant une capacité à appréhender le savoir et à mobiliser des compétences pour y accéder, il est donc utile de reconsidérer la place accordée à la transmission des connaissances. Certains points des programmes d’enseignement, restent des blocs de savoirs présentés sous la façade de thématiques problématisées que les élèves auront tôt fait d’oublier le bac en poche. Face à cette réalité, la démarche de classe inversée permet de s’accommoder de cette situation et de donner toute sa place à la recherche, la réflexion et l’analyse. Si l’enseignant ne peut s’affranchir de ce socle de connaissances académiques que les cerveaux de sa classe doivent acquérir (et qui restent pour bons nombre d'entre elles utiles), il peut cependant différer la transmission des connaissances dans un autre espace/temps pour faciliter en classe l’acquisition des savoirs, savoir-faire et savoirs être. Ce détournement relève aussi du bon sens si la finalité est de « former des  cerveaux habiles ».

De quels outils et ressources l'enseignant dispose-t-il alors pour tenter cette expérience pédagogique ?

Des espaces pour diffuser les supports

Selon les niveaux et les moyens dont disposent les enseignants et les établissements, les solutions permettant de mettre à disposition les supports sont nombreux. Le site classeinversée.com fait le point sur quelques LMS et sites facilement utilisables par les professeurs et leurs élèves. Notons que les ENT intègrent déjà des LMS de type Moodle. Certes l’interface graphique de cette plateforme n’est pas des plus engageantes mais elle reste adaptée aux lycéens et aux étudiants en présentiel. De plus, si l’objectif recherché est de faire réfléchir un élève sur une notion ou un mécanisme, il n’est pas utile de se focaliser sur les limites graphiques d’un site ou d’un LMS. Cette réflexion est cependant à nuancer lorsque l’on se situe en formation à distance, la navigation et l’engagement des apprenants (qui sont le plus souvent seuls face à leur ordinateur) pouvant être largement influencés par l’architecture et le design apporté à la plateforme.

Des ressources pour trouver des vidéos de qualité

La classe inversée ne peut se réduire à une transmission par voie de capsules vidéo mais elle reste un média très utile. On trouve actuellement profusion de vidéos disponibles sur Internet. Cependant il est nécessaire de rester vigilant et de ne pas succomber aux sirènes du marketing qui proposent sous un emballage des plus attirants des vidéos dont le contenu reste d’un intérêt limité en termes d’apprentissage. Il faut alors s’interroger de façon aigüe sur les supports qui sont mis à la disposition des élèves et de faciliter leur appréhension. Oui, certaines vidéos sont des merveilles techniques mais souvent trop longues ou trop complexes par rapport aux exigences des programmes ou à l’inverse se limitant à une approche très superficielle des notions. Dans l’un et l’autre cas, le risque est de perdre l’élève, qui peut se sentir vite dépassé ou infantilisé. Ce n’est pas parce que l’on propose une vidéo que l’on a un public conquis d’avance. La capsule vidéo est utile mais lorsqu’elle est utilisée dans une stratégie clairement identifiée. Profitons de ce temps de « cerveau disponible » que les élèves concèdent aux devoirs dans leur emploi du temps pour leur offrir l’occasion de découvrir et d’analyser des supports audiovisuels de qualité.

Thot cursus vous propose un répertoire des vidéos éducatives. Ces vidéos peuvent être intégrées à une démarche de classe inversée.

Des outils pour concevoir des vidéos adaptées

La vidéo n’est pas non plus un contenu standardisé qui convient à tous les enseignants dans la mise en œuvre de la classe inversée. Il est parfois difficile de trouver celles qui sont adaptées à la progression des élèves. Il peut alors devenir nécessaire de passer à la production de capsules vidéo. Là encore les options sont nombreuses : soit l’enseignant ne recherche aucunement à réaliser une vidéo de qualité professionnelle et dans ce cas un simple enregistrement via la webcam de son ordinateur ou une simple capture d’écran présentant les points commentés sont utiles. C’est l’option choisie par Annick Carter qui simplement explique son expérience et ses réalisations actuelles qui "font son affaire". La réalisation peut vite être chronophage si l’on s’attarde à rechercher une qualité professionnelle (qui sera difficile à atteindre d’ailleurs car "à chacun son métier"). Annick Carter explique qu’elle ne veut pas y "passer des heures et des heures" et que  "c’est sur autre chose qu’elle veut passer son temps" . Le hangout proposé ci-dessous est un retour d’expérience intéressant car c’est une enseignante qui partage son expérience, y explique ses choix, son approche et ses conclusions.

 

De nombreux blogs d’enseignants proposent leurs capsules vidéos ce qui permet de s’en inspirer et de modeler selon ses propres nécessités le scénario et le contenu de la capsule.

Pour réaliser de simples vidéos ou de plus complexes selon l’investissement que vous souhaitez y consacrer, nous vous proposons : EDpuzzle, Windows movie maker, Visme et Powtoon (pour créer des animations, slides et infographies), Educreations (tableau blanc en ligne), Jing ou Camstudio (pour réaliser des screencasts ou enregistrement d’écrans). Le site classe inversée.com propose différentes applications permettant la création de vidéos en version gratuites ou payantes.

 

La classe inversée est une démarche qui se construit grâce aux apports et expérimentations de nombreux enseignants quelque soit le niveau, le champ disciplinaire et le dispositif de formation. Il ne s’agit pas d’inciter tous les enseignants à s’y conformer mais d’ouvrir la porte sur de nouvelles pratiques et de donner à réfléchir sur des innovations pédagogiques qui sont tentées. La classe inversée en est une, d’autres sont à découvrir.

Illustration : Andrey_Popov , shutterstock.com

Références

 "Outils Et Ressources : Guide | Classe Inversée." Classe Inversée. Date de consultation 24 mars 2015. http://www.classeinversee.com/outils-et-ressources/.

 Parmentier, Bruno. "Faire Travailler Vos élèves Sur Des Vidéos | TICE Et Formation." TICE Et Formation | Bruno Parmentier. date de publication 19 février 2015. http://www.bpformation.net/2015/02/faire-travailler-vos-eleves-sur-des-videos/.

 "Répertoire Des Vidéos éducatives." Thot Cursus. Date de consultation 24 mars 2015. http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/13485/repertoire-des-videos-educatives/#scolaires.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné