Articles

Équiper une école en solutions interactives : se poser les questions clés

Des recommandations pour une intégration réussie des technologies en classe.

Par Sylvie Jean , le 13 avril 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 13 mai 2015

Lorsqu’une école décide d’équiper ses salles de classe en solutions interactives, il ne s’agit pas uniquement d’acheter quelques ordinateurs, tablettes ou tableaux interactifs, mais d’un changement de fonctionnement qui nécessite réflexion  aussi bien au niveau de l’aménagement des salles que de la formation de ses futurs utilisateurs. De nombreux établissements scolaires sautent cependant le pas sans beaucoup de préparation.. et vont au devant de déceptions.

Pour soutenir les écoles dans leur démarche,  le Centre fri-tic à Fribourg (Suisse) fournit quelques recommandations essentielles. En voici quelques-unes.

Questionnement préliminaire

Quelles sont les motivations de ce changement : pourquoi souhaitons-nous acquérir des solutions interactives ? Quel type de  matériel allons-nous installer (tableaux blancs interactifs, vidéoprojecteur, visualiseur,etc.) et pour quel usage ?

De nombreuses solutions interactives existent et il est parfois difficile de s’y retrouver dans ce marché foisonnant. Le temps pris pour étudier les diverses possibilités proposées permet d’acquérir celle qui conviendra le mieux à son établissement et à ses objectifs et aussi permet d’établir une stratégie claire pour accompagner ce changement.

Équipement et configuration des salles de classe

Un aspect souvent négligé et qui pourtant aura une influence certaine sur l’intégration de la technologie choisie dans l’école est l’aménagement des salles de classe, ou plutôt, la reconfiguration des espaces de travail.

De nombreux critères sont à considérer : quelle taille de tableau est la plus adaptée à la dimension de mes salles de classe ? La luminosité sera-t-elle optimale ou faudra-t-il installer des persiennes ? Faut-il prévoir des solutions mobiles ? Y aura-t-il d’autres surfaces de travail  à disposition ? etc. Autant de points à considérer si l’on veut garantir un confort maximal d’utilisation.

La formation des utilisateurs

De nombreuses études mettent en avant l’importance de la formation des enseignants dans tout processus d’intégration des technologies. Sans cela le projet est généralement voué à l’échec.

Pourtant, certains établissements parient sur la seule motivation personnelle des enseignants tandis que d’autres se limitent à la formation de base proposée par les revendeurs de matériel. Dans les deux cas, ces mesures ne sont pas suffisantes pour garantir une réelle prise en main et une appropriation du matériel par le corps enseignant. En outre, un rafraichissement des connaissances de base en informatique peut s’avérer encore nécessaire avant même de commencer des formations sur le nouveau matériel.

Il est donc impératif de prévoir un plan de formation aussi bien pour les enseignants que pour le personnel informatique qui devra assurer un relais une fois le matériel installé. Bien sûr il s’agit de coûts supplémentaires à prendre en compte dans l’élaboration de son budget, mais qui sont absolument nécessaires afin d’assurer la pérennité du projet.

Assistance de proximité

Enfin, une fois la technologie installée et les utilisateurs formés, une assistance de proximité sera nécessaire sur le long terme. Celle-ci devrait comprendre, aussi bien un soutien aux enseignants en cas de problème, que la mise sur pied d’une maintenance technique du matériel (entretien des vidéoprojecteurs, mise à jour des logiciels etc.).

Références :

Centre fri-tic : « Solutions interactives : Checklist »
https://www.fri-tic.ch/sites/default/files/atoms/files/tbi_checklist_07042014.pdf

Centre fri-tic : «  Une solution interactive, c’est quoi ? »
https://www.fri-tic.ch/fr/equiper/solutions-interactives

European Schoolnet : « 10 conseils pour l’achat et l’installation de tableaux numériques interactifs »
https://www.fri-tic.ch/sites/default/files/atoms/files/iwb_10toptips_2013_fr.pdf

Blog presse-education : « TBI : l’importance de la formation », par Nathalie Côté, publié le 21 novembre 2011
http://presse-education.com/2011/11/21/tableau-blanc-numerique-interactif-formation/

Article du journal Lapresse.ca : « Les tableaux interactifs sous-utilisés dans les écoles », publié le 03 avril 2015
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201504/02/01-4857962-les-tableaux-interactifs-sous-utilises-dans-les-ecoles.php

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné