Articles

Prévention et intervention contre la violence envers le personnel de l’éducation

Un prof violenté quitte rapidement le métier, voici pourquoi on en parle.

Par Denys Lamontagne , le 20 avril 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 27 avril 2015

La Centrale des enseignants du Québec (CSQ) à produit une nouvelle version de son guide pratique de prévention et d’intervention de la violence à l’intention de ses membres. Les institutions ont le devoir de protéger leurs employés, un syndicat peut les aider à y parvenir; tout le monde y gagne.  Ce document y réussit très bien.

Si on connait bien les effets de la violence sur les victimes, on ignore généralement ceux sur les témoins et ceux sur l’organisation, effets qui mènent parfois à des ambiances délétères et des effets observables sur les résultats de l’ensemble d’une école et même sur sa réputation. Le rétablissement d’une saine ambiance de travail est souvent la première étape vers l’amélioration des statistiques d’une école, y compris le taux de décrochage de ses élèves.

Dans ce «Guide de prévention et d’intervention contre la violence envers le personnel de l’éducation» (.pdf), on aborde aussi bien les moyens organisationnels de prévention que d’action personnelle quand on est au coeur d’une crise.

Prévenir efficacement

Des interventions efficaces mises en place dans des organisations scolaires peuvent heureusement prévenir la contagion d’un climat violent :

  • L’établissement d’une politique claire, connue de tous (élèves ou étudiants, personnel, parents…);
  • La présence d’un programme d’entraînement aux habiletés sociales pour tous les élèves ou les étudiants (gestion pacifique des conflits et de la colère, principes de communication, etc.);
  • Des interventions spécifiques prévues pour les victimes et pour les agresseurs;
  • Des enseignements pédagogiques stimulants impliquant les élèves;
  • La participation des élèves ou des étudiants aux règles et à la vie de l’école;
  • Des systèmes d’entraide par les pairs;
  • Des activités parascolaires intéressantes et mobilisant les élèves.


Intervenir et apaiser

La section «Que doit-on faire quand des actes de violence se produisent?» est particulèrement pratique, expliquant à la fois les actions efficaces et celles à éviter, celles à poser envers la victime et celles à poser face à l’agresseur.

Évidemment, quelques mises en situation pratiques seront nécessaires avant de prétendre pouvoir intervenir efficacement, mais on sent que ces recommandations sont issues de la pratique de plusieurs dizaines de personnes, dans différents contextes et situations.

Rien de dogmatique, uniquement du bon sens pratique. Recommandé.


Télécharger : Guide de prévention et d’intervention contre la violence envers le personnel de l’éducation
http://www.lacsq.org/fileadmin/user_upload/csq/documents/documentation/violence/guide_prevention_violence_novembre_2011.pdf - 6Mb - 44 pages

Par Danielle Leclerc, Line Massé et Michelle Dumont - Université du Québec à Trois-Rivières, Claire Beaumont - Université Laval, Luc Allaire et Pierre Lefebvre - Centrale des syndicats du Québec

en collaboration avec :

  • Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
  • Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES)
  • Observatoire canadien pour la prévention de la violence à l’école (OCPVE)
  • Groupe de recherche et d’intervention sur l’adaptation psychosociale et scolaire, UQTR (GRIAPS)

ISBN 978-2-89061-114-6
2012

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné