Articles

Comment se (re)motiver à pratiquer un sport ?

6 astuces pour aider à bouger !

Par Élodie Lestonat , le 28 avril 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 11 mai 2015

Les bonnes résolutions du début d’année sont difficiles à tenir. Passé l’enthousiasme du premier mois, l’abonnement à une salle de sport n’a pas eu l’effet escompté. Or plus on attend, plus le chemin à parcourir paraît s'étirer… et les innombrables excuses ne résolvent pas le problème. Une bonne dose de motivation et une prise de conscience de son propre corps peuvent cependant venir à bout des plus récalcitrants.

L’article de Nicolas Elzéard du site www.sport-passion.fr liste 6 conseils à suivre. Ex-candidate à la procrastination sportive, je vous propose de réfléchir ensemble à ces quelques clés à la motivation.

 

1. Listons les raisons de pratiquer une activité sportive

Cette phase est importante car nous déclenchons la volonté d’agir. Plus les raisons sont personnelles, plus la motivation sera importante car il y aura du sens à la pratique sportive. On peut aussi s'avouer que l’on veut ressembler à Stéphanie Gilmore (championne du monde de surf) car c’est une très bonne raison !

Pour aller plus loin Nicolas Elzéard, nous invite à lister les 10 conséquences qu’une non pratique sportive pourra avoir. Les exemples des sarcasmes de collègues ou de la bouée-zodiac que vous entretenez autour de votre ventre sont assez éloquents.

2. Imaginons le résultat à atteindre

Nous n’atteignons que ce que nous programmons. Votre cerveau répondra à vos attentes si elles sont suffisamment précises. Il faut donc que vous projetiez des images fortes de ce que cette activité sportive vous apporte même si cela ne correspond pas à la réalité. Ainsi, vous projetez en athlète qui vient de courir une finale des jeux olympiques peut vous aider à courir 5 mn supplémentaires sur votre tapis.

Si le souffle manque lors d’un cours de zumba, transportez-vous sur une plage brésilienne au cœur de la nuit ! Vous souriez de ces images stéréotypées ? Essayez alors d’autres variantes et n’ayez pas peur de vos propres images mentales : si l’on peut se moquer de vos prestations catastrophiques lors d’un entrainement de ping-pong, personne ne saura jamais que vous vous êtes senti invincible à l’idée de battre votre voisin de camping l’année prochaine !

 3. Acceptons la désillusion

Attention cependant. Les résultats ne sont pas immédiats. Nous sommes tous perfectibles et c’est sur ce point qu’il convient de s’attarder car ne pas accepter cette phase où rien ne vous semble aller comme vous l’imaginiez, est primordiale.

D’ailleurs, nous ne sommes pas seuls car « 80% des gens arrêtent à ce stade ». Acceptons donc d’être humain avec nos failles et une motivation fluctuante selon nos humeurs et notre environnement. Ceci aide vraiment à passer le cap !

 4. Affichons nos performances

Le degré de motivation peut être sensible à l’observation d’une progression. La progression des résultats prend normalement la forme d’une courbe. Mais vous pouvez aussi imaginer de représenter votre implication dans votre activité avec des commentaires plus ludiques et avec le ton qui vous convient le mieux : un « bravo » ou un «encore quelques efforts ma fille ! » peuvent motiver davantage qu’un simple graphique.

A testez aussi : l’association de certains membres de votre famille à l’observation de vos résultats, puissants leviers qui nous encouragent à poursuivre. « T’es belle Maman » ou « Papa, t’as des biscotos de Musclor » stimule grandement votre égo mais aussi les raisons de votre motivation.

 5. Focalisons-nous sur nos points forts

Pas besoin de se ruiner le moral sur ce que nous n’avons pas atteint. Changer de perspective est un bon moyen de faire durer les efforts dans le temps puisque vous nous nous récompensons.

6. Utilisons les "muscles" de notre cerveau

Comme nos bras, nos jambes et notre cœur, il faut aussi pratiquer l’activité avec notre cerveau. Si l’on peut conditionner et acquérir des automatismes avec notre corps, il en va de même avec notre cerveau. Notre tête commande notre corps et plus nous développons un mental positif, plus le corps accompagne ce changement.

Il faut donc le stimuler à se remémorer toutes les bonnes raisons qui nous font pratiquer un sport, à projeter un objectif idéal et à visualiser des résultats encourageants.

 Illustration :  rangizzz, Shutterstock.com

Référence

Elzéard, Nicolas. "Sport Et Motivation : 6 Astuces Pour Se Motiver." Conseils Sportifs : Entraînement, Santé, Fitness Et Diététique Sportive. Date de consultation 28 avril 2015. http://www.sport-passion.fr/conseils/motivation-sport.php.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné