Articles

Arriver à ses cours en vélo ou à moto

Survivre en route vers la connaissance

Par Denys Lamontagne , le 04 mai 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 16 mai 2016

Des véhicules par millions

Il se vendrait maintenant dans le monde (2015) plus de motos (95 millions) que de voitures (80 millions). Il s’agit d’un phénomène surtout porté par les pays en développement. Dans les pays nordiques, la moto ne peut s’établir comme unique moyen de transport du fait de l’hiver, ce qui n’est pas le cas au Sud.

Mais ce qui est partagé par tous est que l’on se blesse et se tue plus à moto qu’en voiture. Trois à six fois plus. Qui plus est, ce sont surtout des jeunes, souvent des supports de famille. Les accidents de la route sont la première cause de décès chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans dans le monde.

Du coté du vélo, on parle de plus de 130 millions de vélos vendus par an, On parle également de plus de 21 millions de vélos électriques, ventes en croissance rapide car de plus en plus de villes aux prises avec la pollution interdisent les véhicules à moteur à combustion en leur centre-ville.

Malheureusement, on se blesse et se tue aussi à vélo, et les accidentés sont encore plus jeunes.

Pas seulement de la responsabilité du conducteur

Le problème est complexe : seuls 28 pays comptant pour 7 % de la population mondiale, ont une législation applicable concernants les cinq principaux facteurs de risque d’accident (vitesse, conduite en état d’ébriété, non-port du casque ou de la ceinture de sécurité et non-utilisation de dispositifs de sécurité pour enfants).

Dans la plupart des autres pays, le problème s’est manifesté si rapidement (croissance économique + urbanisation + croissance démographique) que ni les infrastructures, ni les équipements de protection, ni les lois, ni ceux chargés de les appliquer n’offrent de réponse adéquate. Dans la plupart des pays en développement, personne ne va mettre 3 mois de salaire sur un casque et aucune municipalité n’ira s’offrir une aire de jeu pour les enfants ou une signalisation préventive alors que ses routes peinent à supporter la charge. Du coté de la santé, on priorise les interventions autour de la santé infantile et du paludisme avant de s’occuper de la sécurité routière. Mais une fois que l’on atteint l’adolescence, c’est le temps s’en occuper, mais sans en avoir les moyes véritablement.

Dans ce contexte, l’éducation peut être mise à contribution, à tous les niveaux.

L’OMS publie «Les jeunes et la sécurité routière» un document de 49 pages qui peut servir de base à une sensibilisation des autorités; mais au niveau des individus, l'action efficace se passe sur le terrain.

Par le compétence

La prudence n’est pas le premier réflexe des jeunes. Quand on possède un moyen de transport, c’est  l’autonomie qu’il procure qu’on apprécie, pas de devoir «être prudent». Ceux qui pensent réussir à empêcher le goût de la jeunesse pour le risque et l’exploration peuvent toujours rêver. Dès qu’un enfant peut marcher… mieux vaut prêcher par l’exemple.

Une bonne réponse consiste à les rendre plus compétents, mieux entraînés et mieux informés; ensuite il s’agit de leur faire confiance quant au niveau de risque acceptable.  La responsabilité augmente avec la compétence.

Les programmes d’action éducative sont nombreux mais assez spécifiques à chaque pays : une campagne de France a peu de chance de pouvoir être utilisée au Maghreb et les solutions apportées à Djakarta auront sans doute plus d’écho au Sénégal qu’au Québec. Mais voici tout de même quelques suggestions en ligne :

Vélo


Comme on pouvait s’y attendre, on ne trouve pas encore de références officielles en sécurité à vélo ou à motocyclette au Sud.


Moto

Illustration : connel - ShutterStock


Autres références

OMS - Les jeunes et la sécurité routière
http://whqlibdoc.who.int/publications/2007/9789242595116_fre.pdf?ua=1

Vidéos d’apprentissage de la conduite des motos  - You Tube
À mettre en relation avec les Darwin Awards 

Semaine nationale de la sécurité routière : L’opération « pas de casque, pas de moto » lancée - maliweb
http://www.maliweb.net/insecurite/semaine-nationale-de-la-scurit-routire-lopration-pas-de-casque-pas-de-moto-lance-30850.html

Santé publique: la vraie urgence mondiale, ce n'est ni le sida, ni ébola, ni le paludisme mais la mortalité à moto - Tom Hundley - Slate
http://www.slate.fr/story/98275/mort-moto

Sénégal : Jakarta, ces motos tueuses - Abubakr Diallo - Afrik.com
http://www.afrik.com/senegal-jakarta-ces-motos-tueuses

Ces taxi motos qui règnent sur le Bénin - Christian Ahounou - Slate Bénin
http://www.slateafrique.com/87145/des-taxi-motos-rois-du-benin

OMS - Accidents de la route
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs358/fr/

Production mondiale de vélos (2007) - ConsoGlobe
http://www.planetoscope.com/le-velo/1179-production-mondiale-de-velos.html

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné