Articles

L’horizon des changements technologies en éducation supérieure - Rapport 2015

Ce qui nous fait avancer

Par Denys Lamontagne , le 18 mai 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 17 juin 2015

Le «Horizon Report 2015 - Higher Education Edition» constitue un excellent exercice de prospective.

Mené par le New Media Consortium, formé d’institutions d’enseignement supérieur,  de musées, de centres de recherche et de collèges du monde entier, ce rapport se distingue non seulement par le nombre d’experts consultés et de discussions tenues mais surtout par l’analyse fine des moteurs de chaque tendance.

Ce qui nous fait avancer

Le futur, c’est nous collectivement qui le créons et le construisons, autant par notre apathie quand on laisse filer les choses que par notre enthousiasme. En regardant ce qui nous fait apprécier ou rejeter une technologie, on peut estimer avec plus de justesse les efforts que nous y consacrerons éventuellement.

Ainsi, ce rapport détaille les tendances qui accélèrent ou freinent l’adoption des technologies en éducation et pourquoi.

Des facteurs synergiques

Par exemple, les changements de perception à propos de l’éducation en ligne, tout comme le développement de modèles d’affaires viables provoquent le développement de plus en plus d’applications et de services intéressants, utiles et pertinents. Même si ces développements vont encore évoluer durant plusieurs années avant d’atteindre leur maximum d’effets, ils sont accompagnés de d’autres technologies comme l’analyse des données d’apprentissage, de combinaisons de technologies synchrones et asynchrones toujours mieux intégrées et qui améliorent constamment la qualité et l’attrait de l’offre en ligne.

Plus on adopte ces technologies, plus on redéfinit les espaces d’apprentissage. Les rangées de pupitres deviennent une forme d’organisation pratiquement anachronique dans un contexte de classe inversée et d’apprentissage actif. Autant en enseignement qu’en recherche, la collaboration et le travail multi-disciplinaire nécessitent une autre forme d’organisation.

Le développement des contenus ouverts, leur nombre et leur variété provoquent des remous non-négligeables. Les méthodes de leur validation, curation et exploitation sont toujours en évolution et la plupart des institutions tentent d’en saisir les opportunités. On parle d’apprentissage augmenté et éventuellement de crédibilité augmentée pour ceux qui sauront le mieux en tirer avantage et les comprendront.

On tient compte du contexte

D’autres tendances, comme l’Internet des objets ou encore l’analyse de données pour la personnalisation de l’apprentissage, paraissent de bonnes idées mais impliquent un autre niveau d’intégration, beaucoup plus structurel, Dans un monde aussi changeant, on hésite à investir autant d’efforts dans des technologies qui ne seront peut-être qu’une courte transition entre deux modèles majeurs.

Le rapport considère également des tendances à long terme et des défis à résoudre, comme la valorisation des enseignants dans ce contexte, l’enseignement de la réflexion avancée (Complex thinking) ou le développement universel de la littératie numérique et plusieurs autres.  

Pouvoir définir précisément un défi ou non en facilite ou complique d’autant sa solution. Facile de faire travailler tout le monde dans la même direction quand chacun voit la même chose.


Télécharger

Horizon Report 2015 - Higher Education Edition -The New Media Consortium - ISBN 978-0-9906415-8-2  (.pdf)
http://cdn.nmc.org/media/2015-nmc-horizon-report-HE-EN.pdf

Horizon Report 2015 - Higher Education Preview (.pdf)
http://cdn.nmc.org/media/2015-horizon-he-preview.pdf

Le site

New Media Consortium


Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné