Articles

Les retardataires vont-ils disparaître ?

Innovations pour réduire le temps de marche des piétons

Par Élodie Lestonat , le 19 mai 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 25 mai 2015

Lutter contre les retards est une bataille de longue haleine d’autant que les raisons des délais sont multiples. Le temps organise notre société et les impératifs sont toujours plus nombreux. Des outils cherchent à nous faire gagner de précieuses minutes que nous utiliserons à nouveau pour en gagner.

A l’heure du numérique, nous disposons déjà de quantité d’applications qui nous aident à optimiser ce temps précieux et notamment à faciliter notre mobilité. Sur ce terrain les entreprises ne cessent d’innover pour faciliter les déplacements piétons et réduire le temps de marche. Alors pourquoi les élèves sont-ils encore en retard ?

Le retard reflet de nos émotions

Que l’on soit élève ou même professeur… nous avons quasiment tous été en retard. Certains pour des raisons indépendantes de leur volonté. D’ailleurs est-ce toujours « la faute à …» ? Norman, youtubeur que l’on ne présente plus, nous propose quelques situations cocasses où derrière l’objet ou la cause du retard se cache bien souvent une volonté personnelle de rompre avec la ligne qui nous est proposée et de tenter des chemins détournés.  

Le psychanalyste Jean-Pierre Winter y voit davantage l’occasion de susciter le désir chez l’autre et donc de se faire attendre et remarquer. «Par son retard, la personne s’impose déjà, puisque, pendant qu’il attend, l’autre ne cesse de penser à elle». Cette attitude peut être recherchée car le retardataire sait qu’il place l’autre dans une situation d’inconfort. Ceci peut-il s’appliquer à une classe ? Oui dans certains cas mais lorsqu’un seul élève est en retard sur 35, l’impact recherché reste faible.

Le retard est aussi l’expression d’une peur et certains élèves y voit un moyen de s’extirper de situation où ils ont à affronter un groupe, à se risquer à un échec dans leur apprentissage. Jane B. Burka et Lenora M. Yuen, psychologues et comportementalistes considèrent que « c’est pour éviter de finir perdants qu’ils fuient les situations qui les obligeraient à se mesurer à d’autres ».

Le retard, un aléa pédagogique à gérer

D’autres individus éprouvent un grand plaisir à prendre le temps, ce temps supplémentaire que l’on s’octroie en dépit des conséquences qui ne manqueront pas d’arriver (une remarque désagréable de son collègue, supérieur ou professeur, un billet de retard, voire un blame) et qui procure cependant un sentiment assez particulier et unique qu’est celui d’être maître de SON temps.

Ainsi le retard des élèves est un incontournable dans la vie d’un établissement ou d’un organisme de formation. Oui mais cet incontournable fait la classe. Dans un article précédent, nous vous avions parlé de l’incertitude créative. Le retard y participe bien qu’il génère désordre et confusion dans le déroulé de la séance de cours. Il créé les personnalités et nécessite une nécessaire adaptation de chacun à cet aléa. C’est aussi l’occasion de rappeler les règles de vie scolaire et l’implication de l’élève lui même dans le parcours de formation avec les contraintes qui sont nécessaires.

 Des objets facilitateurs de déplacement

La vie scolaire connait bien les excuses aux retards : "j’ai un « chocopop» coincé dans ma narine", "j’ai renversé un paquet de cotons tige" . Les plus fréquentes sont liés aux problèmes de transport du type "le bus a eu du retard". La scène dans le film LOL est assez drôle et éloquente sur la créativité dont font preuve les élèves pour excuser leurs retards.

Mais aujourd’hui, les applications numériques permettent de suivre le circuit d’un bus ou d’un car en temps réel et les objets connectés permettent aux piétons d’avancer plus vite. La technologie et le numérique pourraient bien modifier les habitudes des retardataires récidivistes.

Ça roule !

Pour exemple, les  roulettes connectées qui permettent de doubler notre progression. Les rollkers ne sont pas tout à fait des patins à roulettes puisque l’idée de leur inventeur le Français Paul Chavand est de reproduire et d’accélérer le mouvement de la marche. On est donc plus proche du tapis roulant que du patin à roulettes. Cette technologie permettrait de doubler la vitesse de marche.

La vidéo met en lumière une difficulté majeure qui réside dans la sensation de déséquilibre bien que techniquement contrebalancée par le système électronique permettant la stabilisation de cet appareil. Il est vrai que la position corporelle entre la marche et la glisse est différente et que le poids même allégé des Rollkers ne facilite pas son utilisation.

Les patins à roulettes facilitent aussi nos déplacements urbains comme les patins à roulettes “The ACTON R Rocketskates™ “ présentent l’avantage d’une plus grande facilité dans le mouvement. Electriques eux aussi ils reproduisent une sensation de glisse et sont d’une grande souplesse. Reste que là encore, seuls les plus aguerris pourront physiquement se laisser tenter par son utilisation.

Restent que ces petits objets malins à glisser dans un sac de cours et faciles à adopter par les plus jeunes sont si ludiques que l’on apprécie davantage de se déplacer dans les environnements urbains. Accélérateurs oui mais si plaisants que l’on en oublie la raison initiale de son achat. Une nouvelle occasion d’être en retard pour un nouveau plaisir de déambuler ?

 Illustration  Elnu, Shutterstock.com


Références

"Consumer Electronics Show Electric Roller Skates 'save Time'." YouTube. Date de publication 5 janvier 2015.
https://www.youtube.com/watch?v=OAWgwfiKBc0.

Gannac, Anne-Laure. "Je Suis Toujours En Retard | Psychologies.com." Psychologies.com, Psychologie, Mieux Se Connaître Pour Mieux Vivre Sa Vie | Psychologies.com. Dat de consultation 18 mai 2015. http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Comportement/Articles-et-Dossiers/Je-suis-toujours-en-retard.

Lestonat, Elodie. "Le Numérique, Facteur D'incertitude Créative Dans L'enseignement." Thot Cursus. Date de publication 8 juin 2014. http://cursus.edu/article/22175/numerique-facteur-incertitude-creative-dans-enseignement/#.VVpZDUZqnF9.

"World's First Smart Wearable Mobility - ACTON R RocketSkates." YouTube. Date de publication 29 juillet 2014.
https://www.youtube.com/watch?v=sbQnqMNNG1M.

 

 

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné