Articles

Devenir enseignant bricoleur

Faire plus avec moins

Par Nicolas Le Luherne , le 25 mai 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 01 juin 2015

Faire plus avec moins

Dans un contexte budgétaire contraint, il semble souvent difficile d’innover. La question des moyens est souvent celle qui est posée en premier. Elle l’est d’autant plus que le numérique apporte avec lui des changements pédagogiques, culturels et même architecturaux.

Apprendre ce n’est plus seulement écouter le professeur, c’est butiner sur le web et multiplier les sources de savoir. C’est travailler en coopération avec ses camarades au sein d’un groupe. C’est, aussi, modifier la géographie de la classe pour s’adapter aux stratégies d’apprentissage. Cela se traduit par exemple par du travail en îlot. Faut-il pour autant investir dans du neuf ou peut-on recycler et redéployer l’existant ?

L’art du bricolage

Cette réflexion est alimentée par un ouvrage : L’innovation jugaad, redevenons ingénieux. C’est un esprit  d’« innovation frugale » dont l’objectif est de regarder autour de soi avant d’aller chercher ailleurs. L’idée est de transformer ce qui parait obsolète en une opportunité novatrice.

L’exemple du projet [email protected]

Le projet [email protected] mené par le ministère de l’Education Nationale français. Il montre la créativité d’un enseignant « bricoleur ». Pour créer un « Hacking space», il a simplement recyclé des meubles qui étaient peu ou plus utilisés. Le « grenier» d’un établissement constitue une véritable caverne d’Ali Baba pour qui sait regarder avec des yeux différents. Ainsi, le meuble de carte Cayrolle devient support pour tablettes. Il est facile d’imaginer l’implication et la motivation des élèves pour le repeindre et lui donner « un coup de neuf ».

Simplicité des solutions.

L’enseignant, qui souhaite alterner entre travail individuel ou en îlot, a toujours des scrupules à bouger les tables pour le bruit et pour les collègues qui prennent la suite. Il espère souvent des tables rondes alors que les budgets ne permettent pas toujours. Le bricoleur enseignant doit faire appel alors à des solutions originales voir inattendues. Couper des balles de tennis de table en deux et ajuster aux pieds du bureau réduisent le bruit et donne de la souplesse à l’agencement des tables de la salle.

Une école ancrée dans le monde.

La pédagogie par projet encourage l’élève à faire preuve de créativité. Il élabore des projets nécessitant l’usage d’un matériel spécifique comme une imprimante 3D. Faut-il pour autant que l’école investisse dans un matériel couteux dont l’usage sera relativement rare ou est-ce l’occasion de nouer des partenariats avec des acteurs éducatifs extérieurs.

Les fablabs sont des partenaires pour l’école. Ils ont le matériel et les compétences à transmettre à l’apprenant. L’éducation ne se limite pas aux frontières de la classe ou du lycée. Elle prend pleinement sa dimension quand elle s’ouvre à la société. Pour l’élève le travail collaboratif ne se limite pas au cercle habituel de l’enseignant et des camarades de classe.

Une seconde vie pour nos ordinateurs.

Pour un travail de bureautique et de recherches, il est simplement nécessaire d’avoir un ordinateur qui fonctionne correctement et à une vitesse satisfaisante. L’idée est de regarder le matériel existant et de réfléchir à des solutions qui le valorisent. L’idée est de faire appel à ses solutions libres pour une vision stratégique. Installer un système d’exploitation libre et moins gourmand, utiliser un logiciel non propriétaire permet de gérer un budget contraint. C’est, aussi, une manière de consacrer les moyens à des investissements plus lourds.

Faire plus avec moins : un geste citoyen.

La contrainte stimule souvent l’imagination et la créativité. Il ne s’agit pas de dire que l’enseignement peut faire faire la même chose qu’avec du matériel neuf mais de faire différemment. Faire plus avec moins, c’est un geste citoyen dans lequel les élèves s’investissent. La classe n’est plus simplement un espace de travail anonyme mais celui où j’ai peint, démonté, remonté, bricolé.

Illustration : Mary Wethey - ShutterStock

Références

Innovation Jugaad. Redevons ingénieux !  Navi Radjou, Jaideep Prabhu et Simone Ahuja, Diateino, 2013.

[email protected], Ministere de l’Education Nationale, de l’Enseignement et de la Recherche.
http://eduscol.education.fr/cid84395/[email protected]-des-etablissements.html

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné