Articles

Le Sheng, l’espéranto africain vivant et en pleine expansion

Recyclage des langues locales

Par Denys Lamontagne , le 26 mai 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 01 juin 2015

Que l’anglais, le français, le portugais et l’espagnol soient des langues couramment parlées dans plusieurs pays d’Afrique s’explique en partie du fait qu’elles ont servi et servent de pont entre des centaines de langues et de dialectes locaux, sans prétendre à la domination d’une ethnie particulière.

Mais quand le mélange de ces langues «locales» se produit dans des lieux où les langues coloniales ne sont pas plus parlées que les autres, peut alors apparaître une nouvelle langue répondant aux besoins de communication.

Urbanisation + technologies

Dans les quartiers des grandes villes du Kenya comme Nairobi ou Mombasa, le mélange de la cinquantaine d’ethnies du pays s’accélère, mobilité et communications aidant. Se comprendre devient une nécessité. Ainsi est apparu le Sheng, mélange de langues de structure swahili mais intégrant un vocabulaire emprunté à la quarantaine de langues kényanes, auxquelles s’ajoutent l’anglais, l’italien, le français, et aussi d'autres locutions provenant des langues des milliers d’immigrés des pays voisins, Soudan, Somalie, Éthiopie, Tanzanie pour qui le Kénya est devenu un refuge.

Tous ne sont pas allés à l’école très longtemps, tous ne parlent pas anglais mais presque tous possèdent ou ont accès à des appareils mobiles. En formalisant un peu les règles et en fournissant un dictionnaire d’équivalences, les usagers de ShengNation peuvent se référer à une base langagière commune, même si elle est changeante.

«Le Sheng donne aux jeunes la possibilité de « remettre en question les idéologies et les identités qui tentent de les définir ».    Kelvin Okoth

Geste autant pratique que politique, la mise de l’avant du Sheng est en train de devenir une forme d’affirmation et d’affranchissement pour des milliers de personnes.  

Est-ce que la création de nouvelles langues communes est une tendance qui s’étendra en Afrique, aux Indes, en Asie, en fait dans tous les régions où des centaines de langues se côtoient, parallèlement à la pénétration des technologies de communication ?

Le phénomène est à suivre.

Illustration : meunierd / Shutterstock.com

Références

ShengNation - Nouvelles et références
http://sheng.co.ke/  

GoSheng - «L’académie» Sheng
http://gosheng.org/ 

Une langue kényane en évolution constante trouve sa place sur Internet - Steven Blum - eLeaning Africa News
http://www.elearning-africa.com/eLA_Newsportal/fr/une-langue-kenyane-en-evolution-constante-trouve-sa-place-sur-internet/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné