Articles

Des écoles mondiales en réSEAU

Quand l'UNESCO lie des établissements scolaires dans le monde entier

Par Julie Trevily , le 09 juin 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 15 juillet 2015

Un Réseau Maillé D'écoles

62 ans, voici le bel âge atteint aujourd'hui par le réseau des écoles associées, créé par l'UNESCO en 1953. Regroupant près de 10 000 établissements dans 180 pays, réSEAU est un exemple de dialogue international sur l'éducation.

Un laboratoire de recherche éducative à échelle mondiale

L'idée de réSEAU est de permettre aux professionnels de la pédagogie, du dialogue interculturel, du patrimoine mondial, du développement durable, de la solidarité internationale et de la culture de la paix, d'échanger et de s'organiser pour donner aux enfants une culture d'ouverture, de responsabilité et de fraternité.

Adaptées aux conditions de chaque pays, les écoles associées intègrent alors à leur projet d'établissement les axes fondateurs du réseau. Ce label est une manière de revendiquer une pédagogie innovante, un dynamisme interne des équipes pédagogiques et de mettre en place des projets pilotes qui pourront par la suite être transposés à d'autres établissements. RéSEAU a pour vocation de favoriser la dynamique de chaque école partenaire au sein de son environnement, tout en offrant un cadre expérimenté et fortement ancré, nécessaire pour garantir la qualité des enseignements.

Il ne s'agit pas d'innover n'importe comment mais bien de proposer des approches utiles dans différents domaines comme l'éducation au patrimoine ou à l'éducation à la paix et aux droits de l'homme. Depuis 2008, réSEAU publie un recueil de bonnes pratiques plus facile à diffuser à l'international.

Un réseau qui lutte pour l'égalité des chances

Afin de faire diminuer les statistiques qui chiffrent à près de 900 millions d'analphabète et à un million les enfants non scolarisés (surtout des filles), c'est un réseau mondial qui a été créé. L'idée est simple : créer les conditions optimales d'éducation pour demain.

En effet, tous les membres du réseau travaillent autour de thèmes-clefs comme les droits de l'homme, la sauvegarde du patrimoine ou l'ouverture au monde. Dans chaque pays, un coordinateur est chargé d'assurer la cohérence et de faire en sorte que toutes les écoles associées puissent en bénéficier par le biais du rapport annuel. Ces données permettent de planifier les actions et de comparer les bilans nationaux.

Des projets ainsi lancés dans un pays initial peuvent trouver un écho dans d'autres pays concernés et avancer de manières différentes. C'est le cas du projet de la mer baltique, né en 1989 en Finlande. Aujourd'hui, ce sont neuf pays riverains qui visent à sensibiliser les générations qui se succèdent aux enjeux environnementaux liés à cet écosystème. D'autres projets, hors développement durable,  continuent à voir le jour afin d'améliorer la qualité de vie sur le globe.

Des domaines de prédilection

RéSEAU a défini 5 grands secteurs de recherche, cohérents avec les missions de l'UNESCO.

  • L'éducation à la paix et aux droits de l'homme, afin que les futures générations connaissent et appliquent les principes de tolérance et de dignité humaine partout dans le monde.
     
  • L'éducation au développement durable et à l'environnement, pour changer les comportements et préserver les ressources de demain.
     
  • L'apprentissage interculturel vise également à augmenter la compréhension de l'autre pour limiter les risques de conflits à venir.
     
  • L'éducation au patrimoine doit sensibiliser les futurs décideurs à l'importance de valoriser le passé pour construire le présent et l'avenir.
     
  • L'éducation aux problèmes mondiaux et à la solidarité doit faciliter la gestion des problèmes majeurs comme les épidémies ou l'illétrisme, bouclant la boucle de l'UNESCO.
     

Pour mener à bien le projet en France, le Ministère de l'Education Nationale est partie prenante de la collaboration, notamment en appuyant les projets français par le biais de la Commission Nationale Française pour l'UNESCO (CNFU). Cette dernière regroupe des experts des différents domaines dont elle se porte garante, en lien avec les enjeux fixés dès 1945 à la création de la branche culturelle et éducative de l'UNESCO. 

Crédits photo : Leszek Glasner

Références

Le site de l'UNESCO
http://www.unesco.org/new/fr/education/networks/global-networks/aspnet/

Les écoles associées
http://www.ecoles-unesco.fr/le-reseau.htm

Exemple d'action sur le patrimoine
http://www.randos-net.eu/

Exemple d'action sur les droits de l'homme
http://cousteau-col.spip.ac-rouen.fr/spip.php?rubrique14

Cairn- revue en ligne : Paillet Paule, « ... en contrepoint - Le Réseau international des écoles associées de l'UNESCO », Informations sociales 3/2008 (n° 147) , p. 63-64 
URL : www.cairn.info/revue-informations-sociales-2008-3-page-63.htm.

Projet de la mer baltique
http://www.unesco.org/new/fr/education/networks/global-networks/aspnet/flagship-projects/baltic-sea-project/

Les grands thèmes
http://www.ecoles-unesco.fr/actions.htm

Les bonnes pratiques
http://www.unesco.org/new/fr/education/networks/global-networks/aspnet/good-practices/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné