Articles

L'amour d'un prof pour son sujet...

... rejoint ses étudiants

Par Denys Lamontagne , le 22 juin 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 26 août 2015

Le sujet

Le plaisir de transmettre un sujet (sciences, langues, arts…) se situe au coeur de la carrière et, souvent, de la passion du métier d’enseignant.

Pour l’entretien de cette passion, les technologies sont presque un outil de rêve réalisé : elles livrent l’accès à presque tout ce qui intéresse un professeur et il peut communiquer avec presque tous ceux qui partagent le même intérêt.

Mais concrètement, si les étudiants ne sont pas réellement intéressés au sujet, ils n’iront pas beaucoup plus loin que «faire ce qui est demandé». Le rêve du professeur se heurte à l’absence d’affinité des étudiants pour ce qui le passionne; rupture en perspective. Ceci se produit, technologies ou pas.

J’aime ceux qui aiment ce que j’aime

Aujourd'hui, moins sollicité par l'aspect «transmission», le professeur peut mieux se concentrer sur l'intérêt des étudiants pour le sujet et sur leur progrès dans sa maîtrise.  La souplesse des technologies peut lui faciliter la tâche.

En ce qui concerne les rapports d'un professeur avec ses étudiants, ceux-ci ne l’intéressent pas autant que l'intérêt qu’ils portent au sujet. Ses étudiants préférés ont curieusement presque tous un intérêt pour sa matière !  Facebook l’a compris à sa manière.

Son travail consiste dorénavant à créer et entretenir l'intérêt pour le sujet chez ses étudiants. Le reste, assiduité et implication des étudiants, en découle. Si cet intérêt n'est pas là, même ses étudiants ne l'intéresseront pas et il se transforme alors en pur fonctionnaire de l’État; un loup-garou de l’ennui. On parle d’affinité.

Le flux des rapports d’apprentissage se produit entre le sujet et les étudiants, pas entre le professeur et ses étudiants. Autrefois le sujet était surtout transmis par le professeur et il était alors facile de confondre les deux.

Le cycle de l’intérêt

L’intérêt se consume dans la compréhension. On l’entretient en l’alimentant avec d’autres choses à comprendre. On crée l’intérêt comme on allume un feu, on l’entretien en ajoutant du matériel, on le ramifie en le spécialisant selon des intérêts secondaires et on le conclut quand toute la compréhension de ce cycle est atteinte. Cela est d’autant plus efficace que tous les acteurs peuvent participer au processus. Les technologies peuvent aider, mais elles ne sont ni essentielles ni même nécessaires.

La fierté du professeur brille quand ses étudiants comprennent, réussissent et atteignent de nouveaux paliers de connaissance. On ne s’intéresse plus vraiment à l’arithmétique quand on arrive au calcul intégral.

Ça ne veut pas dire que ce professeur n’aimera plus ses étudiants, mais il les verra moins souvent. Il aimera encore son sujet et conservera des points communs avec ceux qui l’ont étudié avec intérêt.

Les technologies lui permettent même de garder contact, s’il le désire.  Les données que ces mêmes technologies permettent d'acquérir aident également ce professeur à améliorer les contenus et les méthodes, à suivre les progrès des étudiants et à les superviser.

On se demande comment l’affinité d’un professeur avec son sujet et ses étudiants augmente ou diminue dans le cadre d’un Mooc, où des milliers d’étudiants entrent en rapport sans réellement rencontrer un «professeur». S’il profite de l’occasion pour entrer en contact avec ceux qui lui paraissent les plus intéressants ou simplement participe aux échanges, il ne devrait rien regretter.

En somme, garder vive la flamme de l’intérêt vaut autant pour les étudiants que pour le professeur. L’amour pour son sujet et le plaisir de le transmettre et de l’apprendre valent bien quelques efforts.

Illustration : Oksana Shufrych - ShutterStock

Références

3 minutes pour susciter l’intérêt des élèves - Kathy Paterson - Chenelière
Plus de 100 activités pour favoriser l’apprentissage
http://www.decitre.fr/livres/3-minutes-pour-susciter-l-interet-des-eleves-9782765033790.html?utm_source=affilae&utm_medium=affiliation&utm_campaign=thot_cursus#ae85

L'utilisation de contextes associés au corps humain pour susciter l'intérêt des étudiantes en physique mécanique : une étude de l'engagement émotionnel ». - Allaire-Duquette, Geneviève (2013) Université du Québec à Montréal, Mémoire de maîtrise en éducation
http://www.archipel.uqam.ca/6054/1/M13084.pdf

Les innovateurs à l’école - Programme de sensibilisation - Réseau CDLS- CLS
http://www.cdls.qc.ca/pages.asp?id=648

Le diaporama sévit toujours ! -  Francine Clément - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/20669/diaporama-sevit-toujours

Les « Class-Toys », des objets de séduction intemporels.- Élodie Lestonat - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/24019/les-class-toys-des-objets-seduction

Principes simples de l'ergonomie pédagogique - Denys Lamontagne - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/17564/principes-simples-ergonomie-pedagogique

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné