Articles

Abc Burkina, réseauter le monde rural

Par Martine Jaudeau , le 14 janvier 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Un nouveau site Web est né : «abc Burkina - SEDELAN - Services d’Édition en Langues Nationales» de Koudougou au Burkina Faso.

Il est constitué de 3 grandes parties :

  1. Une présentation du monde rural du Burkina Faso. Vous rencontrerez Talato, sa famille et son village. Talato, en moore, (la langue des mossis, une des 60 langues du Burkina) veut dire mardi... Vous lirez des contes, découvrirez une saison de culture, les éléphants et les hommes, apprendrez à choisir le partage, le tout richement illustré de photos.
  2. Une documentation au service des organisations paysannes du Burkina Faso, et plus largement des paysans, artisans et éleveurs du Sahel, classée par mots clés en un abécédaire clair et facile d’utilisation.
  3. Une présentation du SEDELAN, Service d’Édition en Langues Nationales de Koudougou au Burkina Faso et de ses divers services. Fondé par le Frère Maurice Oudet, des Missionnaires d’Afrique, il a pour but de répondre aux besoins d’informations des populations rurales.

Et peut-être contribuerez-vous à sauver le coton !

Le Webmestre de ce site Web, Maurice OUDET, oeuvre depuis plusieurs années sur le terrain au sein des groupes communautaires du Burkina Faso :

"C’est qu’ici, nous sommes très préoccupés par l’avenir du coton: en effet le Burkina, comme le Mali et le Bénin ont fait une récolte record: 400 000 tonnes pour le seul Burkina Faso. Mais la joie de la récolte a été de courte durée. Les producteurs ont appris en même temps que leur coton avait perdu toute sa valeur, sur le marché mondial. Il va être vendu à perte! C’est l’avenir de deux millions de producteurs de coton du Burkina qui est ainsi compromis (10 millions pour l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest). C’est pourquoi nous avons décidé de lancer une vaste campagne internationale d’information et de pression pour sauver le coton africain en demandant aux américains et aux européens (grecs et espagnols) de supprimer leurs subventions aux producteurs de coton."

Vous pouvez dès maintenant participer à cette campagne en visitant abc Burkina et en faisant connaître l’appel des producteurs africains.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné